Le salon des universités espagnoles au Maroc attendu en février

DR.

Le Service espagnol pour l’internationalisation de l’éducation (SEPIE) et l’Ambassade d’Espagne à Rabat organisent, du 3 au 8 février prochain, la quatrième édition du Salon des universités espagnoles au Maroc.

Organisée en collaboration avec l’université Cadi Ayyad, les lycées espagnols Juan Ramon Jiménez et Nuestra Señora del Pilar, l’institut Cervantès et Orientation Carrefour, cette édition se tiendra dans les villes de Marrakech (3 février), Casablanca (5 février), Rabat (6 février) et Tétouan (8 février), indique l’ambassade d’Espagne au Maroc dans un communiqué.

Plus de 5.000 étudiants marocains ont choisi pendant la dernière année scolaire de commencer ou de poursuivre leurs études supérieures en Espagne, indique-t-on de même source, notant que ces étudiants ont bénéficié de frais de scolarité compétitifs et d’un excellent niveau de formation.

D’autant plus que les étudiants et les enseignants marocains pourront bénéficier de 325 postes de mobilité dans le programme KA107 pour l’Espagne, ajoute-t-on, faisant observer que le Maroc s’est d’ailleurs engagé à étendre son système d’enseignement supérieur au niveau international et est devenu la première destination des étudiants du reste de l’Afrique.

« Encourager la mobilité entre l’Espagne et le Maroc »

Ce 4è Salon, qui sera marqué par la présence d’une vingtaine d’universités, a pour objectifs de promouvoir l’internationalisation du système universitaire espagnol pour offrir aux étudiants marocains un large éventail d’options pour l’enseignement supérieur et encourager la mobilité entre l’Espagne et le Maroc et de permettre aux étudiants marocains d’accéder à l’université espagnole dans le but de jouer un rôle actif dans le développement futur des relations économiques et sociales entre les deux pays, souligne le communiqué.

Cet événement se veut, en outre, une occasion unique pour connaître les propositions des universités et des établissements d’enseignement supérieur espagnols et un moment privilégié pour partager les affinités culturelles et les domaines d’intérêt commun dans la recherche scientifique et faire connaître les grades, masters et doctorats des institutions universitaires publiques et privées, relève-t-on.

Plus de 6.000 personnes se sont intéressées aux études en Espagne lors de la précédente édition, conclut le communiqué.