Le roi préside à Rabat une veillée religieuse en commémoration de Laylat Al-Qadr

Crédit: MAP.

Le roi Mohammed VI, accompagné du prince Héritier Moulay El Hassan, du prince Moulay Rachid et du prince Moulay Ismail, a présidé, samedi soir à la mosquée Hassan à Rabat, une veillée religieuse en commémoration de Laylat Al-Qadr.

Après les prières d’Al-Icha et des Taraouih, des versets du Coran ont été récités par l’enfant Aya Mansour (12 ans, originaire de la ville de Berrechid), lauréate du Prix national Mohammed VI de mémorisation, de déclamation et de psalmodie du Saint Coran. Sa Majesté le Roi a ensuite été salué par la jeune déclamatrice, à qui le Souverain a remis le Prix.

Par la suite, le professeur Amadou Tidiany Diallo, Alem du Sénégal, a prononcé devant le souverain une allocution au nom des oulémas ayant participé aux causeries religieuses du mois sacré de Ramadan 1440, dans laquelle il a exprimé ses vifs remerciements et sa profonde gratitude au roi pour l’accueil et l’hospitalité qui leur ont été réservés tout au long de leur séjour dans le Royaume.

Cette veillée religieuse a été marquée par la clôture de Sahih Al-Boukhari, faite par M. Al Hussein Mefrah, prêcheur «Khatib» de la mosquée « Arridouane » à Mohammedia et ancien président du Conseil local des Oulémas de la même ville, après lecture de « Hadith Al Khatm », par le fquih Mohamed Ziani, enseignant à l’Institut Mohammed VI de formation des Imams, Morchidines et morchidates.

Lire aussi: Casablanca: le roi inaugure la section régionale du Centre National Mohammed VI des Handicapés

Le souverain a, par la suite, remis les Prix Mohammed VI « Ahl Al-Qurâan » et « Ahl Al-Hadith », respectivement à M. Ibrahim El Ouafi de la ville d’Ait Melloul et M. El Mustapha Zamhani, de la ville de Khénifra.

Le roi a également remis le Prix Mohammed VI des écoles coraniques dans ses trois catégories à M. Mohamed El Amraoui de Fès (Prix de la méthodologie d’apprentissage), à M. Mohamed El Hafidi de la ville de Kénitra (Prix du rendement), et à M. Mohamed El Hanafi de Taroudante (Prix de la gestion).

Le souverain a ensuite remis le Prix Mohammed VI pour le Adhan et le Tahlil, créé sur Hautes Instructions de SM le Roi, Amir Al-Mouminine, dans ses deux catégories, respectivement à M. Abdallah Siouti de la ville de Laâyoune (Prix de l’excellence) et à M. Mohamed Boukantar de la ville de Marrakech (Prix honorifique).

Cette veillée s’est déroulée en présence du Chef du gouvernement, des présidents des deux Chambres du Parlement, de Conseillers du roi, des membres du gouvernement, des représentants du corps diplomatique des pays islamiques accrédité au Maroc, des officiers supérieurs de l’état-major général des Forces Armées Royales, des oulémas ayant participé aux causeries religieuses du mois sacré de Ramadan, ainsi que d’autres personnalités civiles et militaires.