Le roi et la reine d’Espagne n’iront finalement pas à Sebta et Melilla

2761

Dans le cadre de leur tournée post-pandémique dans le pays, les rois d’Espagne ne se rendront finalement pas dans les enclaves espagnoles de Sebta et Melilla. 

Alors qu’ils voyagent actuellement à travers les différentes provinces autonomes afin de remercier les Espagnols pour leurs efforts menés pendant le confinement, les rois d’Espagne ont finalement renoncé à leur intention de visiter les enclaves espagnoles de Sebta et Melilla. 

C’est ce qu’a indiqué l’agence de presse EFE relayé par le quotidien espagnol El Confidencial qui assure ce lundi que la raison de cette marche arrière est « la peur du Maroc ». « Jusqu’à vendredi soir dernier, Sebta et Melilla étaient dans les plans de voyage des rois, mais ils ont cessé de l’être », a déclaré un responsable au média espagnol ce lundi 6 juillet.

 

Lire aussi : Visite officielle des rois d’Espagne prévue ce mois-ci à Sebta

 

« Si au final il n’y aura pas de tel voyage dans le cadre de la tournée royale post-pandémique, comme le précise l’EFE, c’est pour la même raison que les rois Juan Carlos et Sofia ont mis 32 ans à partir du début de leur règne pour se déplacer, à l’automne 2007, à Ceuta et Melilla: la peur du Maroc », écrit El Confidencial.

Ainsi, la raison est diplomatique, afin de ne pas attiser des tensions entre les deux gouvernements. En 2007, le Maroc avait exprimé son vif rejet de la visite des rois d’Espagne et le roi Mohammed VI avait décidé de rappeler son ambassadeur en Espagne pour une durée indéterminée.