Le roi accomplit la prière de l'Aïd Al-Fitr à la mosquée Ahl Fès à Rabat

1090
DR.

le roi accompagné du prince héritier, de Moulay Rachid et de Moulay Ismail, a accompli, vendredi, la prière de l’Aïd Al-Fitr à la Mosquée Ahl Fès au Mechouar à Rabat, et reçu les vœux en cette occasion.
En provenance du Palais Royal de Rabat, le cortège s’est dirigé vers la mosquée Ahl Fès, au milieu des vivats et des acclamations des citoyens venus exprimer leurs meilleurs vœux au roi, et partager avec le souverain la joie de cette fête qui couronne le mois de ramadan.
À son arrivée à la mosquée, le roi a passé en revue un détachement de la Garde Royale qui rendait les honneurs. Après la prière de l’Aïd, l’Imam a prononcé un prêche dans lequel il a souligné que les croyants ont baigné, tout au long du mois de ramadan, dans un climat de piété, de spiritualité, de bénédiction divine et de recueillement, ajoutant qu’il s’agit d’un moment inégalé de vie spirituelle et de purification des âmes et des corps avec d’immenses promesses de récompenses divines.
Ce mois sacré se distingue au Maroc par les causeries religieuses que préside Mohammed VI, a ajouté l’Imam, notant que ces rencontres scientifiques représentent désormais une source de rayonnement intellectuel et civilisationnel qui contribue à la diffusion de l’image réelle de l’islam et de ces nobles valeurs et préceptes.
Ce mois de ramadan a également été marqué par les initiatives et actions entreprises par le souverain dans différents domaines de la vie et ayant pour principaux objectifs le développement et la modernisation du pays, ainsi que la promotion des conditions de vie des citoyens, a-t-il poursuivi.
L’Imam a conclu en implorant dieu de préserver le roi, de couronner de succès ses actions pour le bien du peuple fidèle et de le combler en les personnes du prince héritier, de Moulay Rachid et de l’ensemble des membres de la famille royale. Il a également élevé des prières pour le repos de l’âme des regrettés souverains, feu Mohammed V et feu Hassan II.
le roi a, par la suite, été salué par les Chefs des missions diplomatiques des pays islamiques accréditées au Maroc qui ont présenté leurs félicitations et leurs vœux au souverain. Le souverain a, par la suite, regagné le palais royal au milieu des acclamations des citoyens venus nombreux.
En même temps, des coups de canon retentissaient à l’occasion de ce jour de fête. Au palais royal, Mohammed VI, a reçu les vœux du prince héritier de Moulay Rachid et de Moulay Ismail.
Le souverain a également reçu les vœux du Chef du gouvernement, des présidents des deux Chambres du Parlement, le ministre d’Etat chargé des Droits de l’Homme, des Conseillers du Souverain, des membres du gouvernement, des Hauts commissaires, des présidents des instances constitutionnelles, des beaux-frères du Souverain, des directeurs des cabinets royaux, des officiers supérieurs de l’état-major général des Forces Armées Royales et de plusieurs hautes personnalités civiles et militaires.