H24Info est un produit du groupe

    GEOMEDIA est l’un des groupes-médias les plus importants au Maroc avec 3 titres majeurs (Print et Web):

    Crée en 2013, H24Info s’est imposé comme le support-média francophone de référence auprès de lecteurs en quête d’une information fiable et instantanée sur le canal digital. H24 Info enregistre plus de 30 Millions de visites annuelles.

    Numéro dépôt légal : ص 2018/22

    Accusé d' »inonder la scène politique avec de l’argent » par le secrétaire général du PAM, le RNI a rejeté en bloc ces accusations « calomnieuses » et « malintentionnées » dans un communiqué parvenu à h24info.

    Rien ne va plus entre le RNI et le PAM d’Abdellatif Ouahbi. A quelques jours du scrutin du 8 septembre, le parti de la Colombe a répondu ce vendredi aux graves accusations proférées à son encontre par le secrétaire général du Parti authenticité et modernité.

    Dans une déclaration à l’AFP jeudi, le patron du parti du Tracteur avait accusé « le Rassemblement National des Indépendants d’inonder la scène politique avec de l’argent ». Le parti de Aziz Akhannouch n’a pas tardé à réagir. Ce vendredi, le parti de la Colombe s’est fondu d’un communiqué dans lequel il « rejette catégoriquement toute atteinte au bon déroulement du processus électoral, de nature à entacher l’image du Royaume du Maroc, son rayonnement régional et international, et les acquis démocratiques de notre pays.

    « Le Rassemblement National des Indépendants note avec regret ce dévoiement de la politique, consistant pour un dirigeant de parti à distribuer des accusations calomnieuses malintentionnées à l’encontre du RNI et ses militants, et dénonce avec fermeté ce comportement irresponsable de porter atteinte à la crédibilité des prochaines élections dans leur intégralité », poursuit le communiqué.

    Pour le RNI explique « cette dérive » par « l’appréhension et l’angoisse de l’auteur de ces propos face au rendez-vous du 08 septembre et devant le rayonnement et le dynamisme du parti dans toutes les régions de notre pays ».

    « La gravité des accusations portées contre notre parti dépasse l’atteinte à son image vis-à-vis du citoyen et la crédibilité des institutions nationales pour bafouer directement l’intégrité et la dignité des citoyens marocains qu’on voudrait prendre en otage pour servir des calculs politiciens étroits favorisant des intérêts individuels et égoïstes », peut-on encore lire dans le communiqué.

     

     

    Share.

    Comments are closed.