Le projet de déconcentration administrative se concrétise

171

La Commission interministérielle de la déconcentration administrative s’est récemment réunie pour la quatrième fois, sous la présidence du chef du gouvernement. Au menu de cette rencontre? La présentation du contenu et des fondements de la Charte nationale de la déconcentration administrative, ainsi que le bilan de l’expérience des différents ministères et les aspects techniques liés à la préparation des schémas directeurs de la déconcentration. 

Selon les responsables, cette rencontre intervient dans le cadre de la mise en oeuvre de cette charte et de la mobilisation des moyens nécessaires à l’application des politiques publiques au niveau territorial pour accompagner le chantier de la régionalisation avancée, informe Aujourd’hui le Maroc dans son édition du jour.

21 réunions ont déjà eu lieu entre avril et mai 2019 pour suivre le plan d’actions élaboré pour accompagner les départements ministériels et clarifier la méthodologie à adopter dans la conception des schémas directeurs.

 

Lire aussi : Le Conseil du gouvernement se réunit ce jeudi

 

Cette dernière réunion a été l’occasion pour les différents départements ministériels d’exprimer leur implication et leur mobilisation pour l’élaboration de leur schéma directeur, en vue de sa présentation pour approbation par cette même commission avant la fin du mois de juillet 2019, rappelle le quotidien.

Les différents schémas directeurs devront clarifier certains points comme le transfert des compétences et des attributions décisionnelles au niveau régional, la mise à disposition des ressources humaines et matérielles par les services centraux au profit des services décentralisés et la mise en oeuvre du chantier de la déconcentration administrative durant la période de trois ans prévue par la Charte nationale de la déconcentration administrative.

 

Lire aussi : Grève des étudiants en médecine: voici l'offre du gouvernement

 

Lors de cette quatrième réunion, la commission a passé en revue le rythme d’élaboration des schémas directeurs des départements ministériels, appelant à accélérer leur présentation devant la commission, selon les sources rapportées par ALM. Le schéma directeur présenté par le ministère de l’intérieur a particulièrement fait effet auprès de la commission qui l’a déjà adopté, saluant sa qualité.

La commission interministérielle a enfin appelé à plus de concertation sur les critères à adopter pour la création des délégations interministérielles au niveau des régions, des provinces et des préfectures.