Le président nigérian reçoit El Othmani, El Malki et Benchamach

237

Le président nigérian, Muhammadu Buhari, a reçu, lundi, au palais des hôtes à Rabat, le chef du gouvernement, Saâd Eddine El Othmani ainsi que les présidents des deux chambres du parlement.
Le chef du gouvernement, Saâd Eddine El Othmani a été reçu par le président nigérian, Muhammadu Buhari. Dans une déclaration à la presse à l’issue de cette rencontre, El Othmani a indiqué que l’audience qui lui a été accordée par le président nigérian a été l’occasion de passer en revue les moyens à même de renforcer davantage les relations de coopération entre le Maroc et le Nigéria.
Evoquant les relations «historiques» entre les deux pays, le chef du gouvernement a précisé que ces relations couvrent plusieurs domaines de coopération, notamment politique, religieux, agricole et industriel et offrent de nouvelles perspectives en vue de leur raffermissement.
Afin d’élargir les domaines de cette coopération bilatérale pour inclure davantage de secteurs, dont le tourisme, l’enseignement et l’économie, les deux pays ont procédé à la signature de plusieurs accords et ont également convenu d’élaborer un programme de développement, a relevé El Othamni, exprimant par là même son souhait de voir plus d’investissements et d’étudiants nigérians dans le Royaume.
Dans une déclaration à la presse à l’issue de cette audience, El Malki a indiqué que les discussions qu’il a eues avec Buhari ont porté sur plusieurs questions d’intérêt commun, particulièrement celles liées aux défis sécuritaires dans la région.
Le Maroc et le Nigeria sont tous les deux «préoccupés» par le terrorisme et les mouvements séparatistes qui visent principalement à créer une anarchie institutionnelle et à affaiblir les Etats démocratiques, ou ceux qui sont sur la voie de la démocratie, mettant ainsi en péril la sécurité des pays, a souligné El Malki.
Selon le président de la chambre des représentants, cette rencontre a également été l’occasion de mettre en exergue la qualité des relations de coopération notamment dans les domaines économique, religieux et commercial entre le Maroc et le Nigeria, qui «joue rôle important dans l’instauration de la paix dans la région compte tenu de sa puissance démographique et économique».
S’agissant de la coopération parlementaire, le Maroc et le Nigeria entretiennent des relations de qualité, a-t-il affirmé, mettant en avant l’échange régulier de visites entre les Chambres des représentants des deux pays.
Dans une déclaration à la presse à l’issue de cette entrevue, Hakim Benchamach a indiqué que l’audience qui lui a été accordée par le président nigérian, a permis d’examiner les moyens permettant de renforcer le partenariat entre le Maroc et le Nigeria dans plusieurs domaines de coopération.
Selon Benchamach, les accords signés entre le Maroc et le Nigeria dans le cadre de la visite de M. Buhari visent à jeter des bases solides pour un partenariat fructueux, au service non seulement des peuples marocain et nigérian, mais de l’Afrique en général afin qu’elle puisse occuper une position respectable dans un monde qui se caractérise par une complexité extrême.
Cette rencontre a permis d’identifier les moyens à même de développer davantage les relations entre les institutions législatives des deux pays, qui partagent les mêmes ambitions et défis, et ce en vue d’accompagner cette dynamique nouvelle, a-t-il relevé.
Le président nigérian est arrivé dimanche à Rabat dans le cadre d’une visite de travail et d’amitié officielle à l’invitation du roi Mohammed VI.