Le Polisario menace à demi-mot les avions Transavia de tirs de missiles

Image d'illustration. DR.

Le Front Polisario a récemment déployé des missiles sol-air de longue portée le long du «mur des sables» et met en garde contre «toute pénétration» des compagnies aériennes commerciales.
Après avoir multiplié ces derniers mois les provocations aussi bien à Guergarate que dans la zone tampon, voilà que les séparatistes du Front Polisario menacent tout bonnement les compagnies aériennes commerciales d’éventuels tirs de missiles. Les miliciens, soutenus par Alger, ont récemment déployé des missiles sol-air de longue portée «équipés de radars sophistiqués» tout le long du «mur des sables», rapporte le site Algérie Patriotique, proche du pouvoir algérien, citant des sources polisariennes.
Lire aussi: Le Maroc se retire de la réunion de la TICAD pour protester contre la présence du Polisario
«Cette mesure est destinée avant tout à prouver que les forces de la SPLA sont pleinement prêtes au combat et qu’elles peuvent protéger l’espace aérien sahraoui», justifie un responsable du Polisario, qui n’a pas hésité à mettre en garde les compagnies aériennes commerciales étrangères qui, selon ses termes, «pénétreraient sans autorisation l’espace aérien sahraoui».
«Nous avons envoyé des lettres d’avertissement à ces compagnies et à leurs agents pour les exhorter à ne pas prendre de risques et d’éviter à l’avenir d’entrer dans les zones de conflit armé. Je tiens à souligner ici que si le conflit n’est pas résolu toute aventure aéronautique sur le territoire aura des conséquences et des résultats désastreux», a ajouté la même source.
Lire aussi: Khadija Mohsen-Finan: «Horst Köhler veut éviter un tête-à-tête entre le Maroc et le Polisario»
Le responsable séparatiste fait également allusion à la filiale de la compagnie Air France, Transavia, qui a lancé des lignes aériennes entre Paris et Dakhla. «Il (responsable du Polisario) a regretté qu’un certain nombre de compagnies aériennes arabes et françaises aient décidé malgré cela de lancer un programme de vols à destination et en provenance des zones occupées illégalement par le Maroc», rapporte Algérie Patriotique.