Le PJD accepte la démission de Lahcen Daoudi du gouvernement

15703

Au lendemain de sa participation au sit-in des employés de Centrale Danone organisé devant le parlement, Lahcen Daoudi a annoncé sa démission aux membres du secrétariat général du PJD qui l’ont acceptée.
Après sa participation au sit-in organisé devant le parlement par les employés de Centrale Danone contre le boycott, Lahcen Daoudi était en mauvaise posture. Le ministre des Affaires publiques et de la Gouvernance a demandé à se retirer du gouvernement et a présenté sa démission aux membres du secrétariat général du Parti Justice et Développement (PJD).
L’instance dirigeante du PJD a accepté la décision et l’a fait savoir dans un communiqué publié à la fin de ses travaux. Le Secrétariat général du parti islamiste s’est désolidarisé de son ministre en déclarant que «la participation de Lahcen Daoudi au sit-in n’était pas raisonnable et ratée».
Le PJD avait publié, ce matin, une directive interdisant aux membres du parti de commenter la sortie de Daoudi. Le secrétariat général a considéré dans son communiqué que certaines déclarations et publications sur le sujet étaient non-éthiques et offensantes pour Lahcen Daoudi.
La démission du ministre pjdiste doit être maintenant acceptée par le roi Mohammed VI.