Le "parlement" du PAM valide la démission d'El Omari, Benchamach bien parti pour lui succéder

615

Le Parti authenticité et modernité tient son conseil national pour choisir un successeur à Ilyass El Omari. L’on connait désormais les sept candidats à sa succession. Hakim Benchamach part grand favori. 
Le conseil national du Pam, réuni samedi soir à Salé, a validé la démission de l’ancien secrétaire général du parti, Ilyass El Omari par unanimité. Ensuite, les membres du parti se sont penchés sur l’élection d’un nouveau secrétaire général au scrutin secret en tant que point unique de l’ordre du jour.
Après plusieurs rejets et désistements, le conseil national a limité la liste des candidatures soumises à sept. Il s’agit de Hicham El Hadari, Addi El Hiba, Aziza Taibi, Hakim Benchmass, Mohammed Soloh, Yassir Yaacoubi et Bouchaib Mamoun.
La présidente du conseil national, Fatima Zahra El Mansouri, a accordé à tous les candidats cinq minutes pour se présenter et présenter son programme pour le parti. Celui qui sera élu devra constituer un bureau politique dans un délai de 60 jours et convoquer un conseil national pour le valider.
Outre Hakim Benchemass, aucun des autres candidats n’est connu du grand public, ce qui donne un grand avantage au président de la chambre des conseillers. Il se murmure qu’il a réussi à décrocher le soutien de tous les ténors de la formation politique dont Abdellatif Ouahbi, Fatima Zahra mansouri, Habib Belkouch, Ahmed Akhchichen et Houssam Abou Al Ghali.