H24Info est un produit du groupe

    GEOMEDIA est l’un des groupes-médias les plus importants au Maroc avec 3 titres majeurs (Print et Web):

    Crée en 2013, H24Info s’est imposé comme le support-média francophone de référence auprès de lecteurs en quête d’une information fiable et instantanée sur le canal digital. H24 Info enregistre plus de 30 Millions de visites annuelles.

    Numéro dépôt légal : ص 2018/22

    Le nombre de prisonniers au Maroc a atteint un record sans précédent, selon, Mohamed Salah Tamek, délégué général à l’administration pénitentiaire et à la réinsertion (DGAPR).

    Le nombre des détenus au Maroc a atteint les 85.767 prisonniers en septembre 2019. Un record selon Mohamed Salah Tamek, délégué général à l’administration pénitentiaire et à la réinsertion (DGAPR). C’est ce que rapporte Al Massae dans son édition du vendredi 8 novembre.

    Tamek a souligné que les ressources financières allouées à la DGAPR n’ont pas augmenté comme prévu, ce qui lui a valu de faire face à plusieurs difficultés et obstacles liés à la réhabilitation des infrastructures et au remplacement continu des prisons situées en zones urbaines et peuplées.

    Une prison à Dakhla

    Le délégué général a souligné que le budget alloué à la DGAPR, dans le cadre du projet de la loi de finances 2020, avoisine les 2 milliards, 286 millions et 84.000 dirhams, dont 35,2% alloués aux équipements et dépenses diverses, tandis que 74,8% de la somme est consacrée au personnel. Tamek n’a pas manqué d’appeler à l’augmentation des ressources financières et à la mobilisation de ressources humaines suffisantes.

    Par ailleurs, il a expliqué que les infrastructures pénitentiaires au Maroc connaîtront un développement remarquable à l’avenir, avec la construction de nouvelles prisons à Oujda, Asilah, Larache (…), ce qui fournirait une capacité supplémentaire de 5800 lits. Il a également annoncé la construction d’une nouvelle prison à Dakhla, d’une capacité de 600 lits, pour bientôt, sans oublier l’achèvement des travaux de restauration et de réhabilitation des prisons de Taza, Aït Melloul, Safi, Khenifra, Taounate (…).

     

    Share.

    Comments are closed.