Le ministère de la Santé dément la mort de trois enfants à cause de la méningite à Zagora

1378

Le ministère de la santé a déclaré que la situation épidémiologique de la méningite dans la région de Zagora est normale et n’est pas préoccupante. Le ministère a aussi démenti la mort de trois enfants dans la région à cause de cette maladie.
Le ministère de la Santé est sorti de son silence concernant la mort de trois enfants en raison de la méningite. Selon les données officielles enregistrées par les services de santé de la direction régionale de la santé de Draa Tafilalat, six cas ont été enregistré en 2017 et sept cas ont en 2018.
Cette année, six personnes ont été soignées et sont en bonne santé, tandis qu’un enfant de deux ans est décédé. Le ministère a ajouté, dans un communiqué que «la situation épidémiologique de la méningite dans la région de Zagora est normale et n’est pas préoccupante. Elle n’est pas une exception compte tenu de la réalité de cette maladie au niveau régional, national ou international».
Pour lutter contre cette épidémie, le ministère a expliqué qu’il disposait d’un programme national bien établi basé sur la surveillance épidémiologique de la méningite. «Celui-ci nous permet de suivre de près la situation épidémiologique et prendre les mesures nécessaires pour assurer le dépistage et la lutte contre la maladie. En cas de diagnostic précoce, de l’accompagnement médical est proposé au patient», tient à rassurer le ministère.
«La délégation régionale du ministère de la région de Draa Tafilalet suit de près la situation épidémiologique et sanitaire et ne ménagera aucun effort pour protéger la santé de la population», peut-on lire dans le communiqué. «La délégation régionale contrôle la situation sanitaire et restera vigilante et mobilisée pour intervenir en cas d’urgence», conclut le communiqué.