Le Maroc se dote d’un nouveau navire de recherche océanographique

686
Image d'illustration. DR

Un nouveau navire de recherche océanographique vient d’être mis à l’eau au port d’Agadir. Son but? Promouvoir la recherche multidisciplinaire de l’écosystème marin.

Le Maroc vient de se doter d’un nouveau navire de recherches océanographiques, rapporte ce jour le quotidien arabophone Al Massae. Sur ordre royal, le bateau a été baptisé du nom du savant marocain ayant vécu à l’époque des Almohades, Abou Al-Hassan Al-Marrakchi (mort en 1262), reconnu pour ses compétences en astronomie, en mathématiques, en géographie, et pour la fabrication d’horloges solaires.

Réceptionné au port d’Agadir, le vaisseau mesure 48 mètres de long et 12 mètres de large. Equipé de technologies de pointe, il servira à promouvoir la recherche scientifique multidisciplinaire de l’écosystème et à renforcer le développement des ressources halieutiques.

 

Lire aussi : Scandale écologique au Bouregreg: des milliers de tonnes de lixiviat déversées dans la mer

 

A ce titre, l’Institut national de recherche halieutique (INRH) pourra approfondir ses recherches dans le domaine et suivre les stocks halieutiques à des profondeurs allant jusqu’à 1.000 mètres. Le navire fera office de laboratoire mobile qui facilitera également à l’INRH la création d’un écosystème en faveur du développement durable.

Côté financement, ce projet a bénéficié d’un prêt de 480 MDH accordé par le gouvernement japonais, selon une convention signée entre les deux pays en 2017.