Le Maroc extrade un combattant russe de Daech vers son pays

1704
DR.

Les autorités marocaines viennent de remettre Salamov Ramazan Magomednuriyevich à Moscou. Originaire du Daghestan, l’homme avait combattu en Syrien parmi les rangs de Daesh et comptait s’installer à Casablanca. 

Les autorités russes ont annoncé que le Maroc a extradé Salamov Ramazan Magomednuriyevich vers la Russie. Selon un communiqué du FSB (Service fédéral russe de la sécurité) relayé par l’agence de presse TASS : «Les services de sécurité du royaume du Maroc ont arrêté un citoyen russe, Salamov Ramazan Magomednuriyevich, né en 1970, recherché pour sa participation aux activités d’organisations terroristes internationales ».

Le FSB a précisé qu’au début de l’année 2018, après la défaite en Syrie, Salamov avait «tenté de s’installer dans la ville de Casablanca, mais sur la base de preuves fournies de ses activités criminelles, les autorités marocaines compétentes ont satisfait à une demande d’extradition vers la Russie», précise le communiqué du service de renseignement russe.

Lire aussi: Le Maroc accepte l’extradition de Thomas Gallay vers la France

La même source explique qu’avant son départ en Syrien, Salamov a tenté de propager les idées extrémistes et de promouvoir la participation au combat dans les rangs de Daesh. «Salamov propagea l’idéologie extrémiste religieuse parmi les habitants de la république de Daghestan et réalisa ses aspirations criminelles en 2016, où il partit pour la Syrie pour rejoindre les rangs de l’État islamique».  L’extradition a eu lieu ce 26 avril et a été effectuée par «le groupe de convois du Service fédéral des pénitenciers de Russie et d’Interpol».