H24Info est un produit du groupe

    GEOMEDIA est l’un des groupes-médias les plus importants au Maroc avec 3 titres majeurs (Print et Web):

    Crée en 2013, H24Info s’est imposé comme le support-média francophone de référence auprès de lecteurs en quête d’une information fiable et instantanée sur le canal digital. H24 Info enregistre plus de 30 Millions de visites annuelle.

    Numéro dépôt légal : ص 2018/22

    L’Institut national de recherche halieutique (INRH) vient d’acquérir un navire japonais de recherche océanographique. Mardi dernier, à Tamano au Japon, la cérémonie de la pose de la quille de ce navire a eu lieu, en présence d’une délégation marocaine présidée par la Secrétaire générale du département de la pêche, Zakia Driouich. 

    Selon un communiqué de l’INRH, relayé par Bladi.net, ce navire est destiné à la recherche multidisciplinaire de l’écosystème marin et aux problématique du changement climatique. Il servira également à réaliser des campagnes de prospection scientifique multidisciplinaire, dont des évaluations de stocks halieutiques, des mesures océanographiques et de l’environnement marin.

    Évalué à près de 623 millions de dirhams, il a été financé à hauteur de 480 millions de dirhams par un prêt du gouvernement japonais, poursuit le média. 15 scientifiques en totale autonomie pourront embarquer une durée de 30 jours à bord de ce navire haut de 49 mètres. Selon le communiqué de l’INRH, le bateau a entamé sa phase de construction effective en novembre 2019 pour une mise à l’eau prévue en juin 2020 et une livraison au Maroc début 2021.

     

    Lire aussi : Domaine maritime: les deux projets de loi adoptés par la Chambre des conseillers

     

    Cette nouvelle intervient alors que la Chambre des conseillers a adopté, mardi dernier à l’unanimité lors d’une séance plénière, deux projets de loi visant à établir la compétence juridique du royaume sur l’ensemble de son domaine maritime: le premier fixant la limite des eaux territoriales et le second instituant une zone économique exclusive.

    Avec ce nouveau navire de recherche, le royaume s’apprête à renforcer sa capacité d’observation et de surveillance de l’état des écosystèmes marins, mener des recherches, tant au niveau national que régional, ainsi que participer aux efforts internationaux de recherche scientifique pour la lutte contre les effets du changement climatique sur les océans.

    Depuis 2009, le Maroc a mis en place une stratégie sectorielle visant la durabilité de la pêche via le plan Halieutis. Le but est d’instaurer un changement de paradigme qui priorise la qualité sur la quantité dans le mode de production.

    Share.

    Comments are closed.