«Le Maroc a le droit de soulever la question de la souveraineté sur Sebta et Melilla», selon Puigdemont

4283
Carles Puigdemont. Crédit: DR

L’ancien président catalan destitué par Madrid, Carlos Puigdemont, a affirmé que le Maroc est en droit de soulever la question de la souveraineté sur les deux enclaves de Sebta et Melilla. Il avertit également l’Union Européenne afin qu’elle ne soit pas «entraînée par l’inflammation nationaliste espagnole».

Sur son compte Twitter, l’eurodéputé indépendantiste et ex-président catalan, Carlos Puigdemont, a commenté la crise la plus virulente de ces vingt dernières années entre le Maroc et l’Espagne. Selon lui, «le Maroc a le droit de soulever la question de la souveraineté (sur Sebta et Melilla)».

L’ancien leader indépendantiste catalan souligne que «Sebta et Melilla sont deux villes africaines, qui ne font partie de l’UE que par héritage d’un passé colonial qui a permis aux Européens d’avoir des possessions en dehors de l’Europe».

De ce fait, «il serait nécessaire de créer une table de dialogue pour résoudre le conflit», mais aussi pour «traiter l’agenda des désaccords».

 

Sebta: les arrivées de migrants continuent, Bruxelles durcit le ton

 

L’Espagne est toutefois appuyée par l’Union Européenne dans son action pour freiner «l’exode massif» vers Sebta. Mais, «j’espère que l’UE n’est pas entraînée par l’inflammation nationaliste espagnole», écrit l’indépendantiste catalan.