Le journaliste Omar Radi convoqué une nouvelle fois par la BNPJ

1912
DR.

Le journaliste et militant Omar Radi a été écouté une nouvelle ce lundi matin par la police judiciaire, pour la septième fois en moins d’un mois.

Le journaliste a été convoqué au siège de la brigade nationale à 10h du matin dans le cadre d’une discussion avec lui sur « une suspicion de son implication dans la question de l’obtention de fonds de l’étranger en lien avec les agences de renseignement ». Sur son compte sur «Facebook», Radi a dévoilé qu’une partie de l’interrogatoire qui a eu lieu avec lui vendredi dernier était centrée sur le Hirak du Rif et des questions sans rapport avec l’objet du dossier du parquet.

 

 

Lire aussi: Affaire Omar Radi: la justice israélienne rejette l’appel à révoquer la licence de Pegasus

 

 

Pour rappel, le journaliste a nié plus d’une fois sa relation avec tout acte d’espionnage, ajoutant: « S’il y a des preuves qui me condamnent, je dois être arrêté au lieu d’être convoqué à chaque fois », accusant l’État de l’utiliser «afin de se venger d’Amnesty International, de manière immorale». L’ONG avait en effet publié un rapport selon lequel les autorités marocaines utiliserait un logiciel israélien d’espionnage.