Le domicile de Khadija Ryadi, l’ex-présidente de l’AMDH, cambriolé

637

Le domicile du secrétaire général de la Fédération nationale de l’enseignement, Abderrazak El Idrissi et de sa femme Khadija Ryadi, ancienne présidence de l’Association marocaine des droits humains (AMDH), a été cambriolé à Rabat, mardi 28 janvier, alors qu’ils étaient en déplacement.

 L’acte délictuel a été perpétré pendant l’absence du couple qui s’était déplacé à Casablanca.

A leur retour, les deux époux ont remarqué la disparition de l’ordinateur de Abderrazak El Idrissi qui regroupe la moisson de six de travail syndical ainsi que le téléviseur et quelques objets divers.

Au leur grand étonnement, ils ont découvert que les serrures n’ont pas été abîmées et que les fenêtres n’ont pas été non plus fracturées, ce qui laisse croire que la porte a été ouverte avec des clés spéciales, rapporte Akhbar Al Yaoum dans son édition du jeudi 30 janvier.

Une fois alertés, les éléments de la police se sont rendus sur place pour enquêter sur les conditions dans lesquelles ce cambriolage a eu lieu.