Défilé de lingerie à Agadir: la mise au point des organisateurs

3033

La société de lingerie organisatrice du défilé à Agadir dont quelques vidéos ont fuité, a apporté des précisions sur les tenants et les aboutissants de l’organisation de cet événement.
«Cet événement privé et sur invitation était strictement réservé aux femmes et aucun homme n’a pu y assister», a expliqué Nancy lingerie, la société organisatrice dans un communiqué. La société explique que cet événement était semblable à toutes les expositions organisées par la marque depuis sa création.
Pour justifier l’organisation de cet événement, Nancy lingerie évoque une étude qui a révélé la frustration qu’éprouvait la femme marocaine dans son acte d’achat de lingerie en magasin par le manque de conseils, mais surtout du fait de la gêne occasionnée par la présence bien souvent d’hommes dans les magasins. C’est la raison pour laquelle Nancy Lingerie a opté pour le système de vente directe.
Lire aussi : Vidéo. Agadir: un défilé de lingerie réservé aux femmes crée la polémique
La société ajoute qu’elle envisage de prendre les mesures juridiques qui s’imposent à l’encontre des personnes qui ont fuité les vidéos. «Le contenu diffusé sur internet du défilé constitue une violation de la vie privée et du droit à l’image de la société. La personne les a rendues publiques sans le consentement ni de Nancy ni des personnes qui apparaissent dans la séquence», précise la marque.
Rappelons que la Chambre de commerce et d’industrie de la ville d’Agadir a abrité un défilé de lingerie pour femmes ce samedi. Plusieurs pages sur les réseaux sociaux ont relayé des vidéos filmées lors de l’évènement, suscitant un grand nombre de réactions. Seules des femmes invitées avaient le droit d’accéder à la salle et la société a fait appel à des mannequins étrangers.