Le "Défi de la baleine bleue" à l'origine du suicide d’un garçon à Casablanca

4575

La victime, âgée de 14 ans seulement, s’est donnée la mort jeudi dernier dans la maison parentale située dans quartier Al Falah dans l’arrondissement de Sidi Othmane.
Selon les premiers éléments de l’enquête des policiers qui se sont déplacés sur les lieux, le garçon a noué un bandage de compression autour du cou pour mettre fin à sa vie, rapporte le quotidien Al Massae dans son édition du week-end.
Le garçon qui disposait d’un téléphone portable, jouait secrètement au jeu « Défi de la baleine bleue » qui comporte plusieurs défis allant des plus simples (dessiner, écouter des musiques, ne plus parler…) aux plus morbides (se frapper, se scarifier, regarder des vidéos lugubres, monter sur une grue…). Une addiction confirmée par les amis du petit garçon qui ont été contactés par les enquêteurs et le famille de la victime.
Lire aussi: "Blue whale challenge", le jeu qui a poussé plusieurs jeunes Algériens au suicide
Originaire de la Russie, le « Blue whale challenge » s’est propagé sur tous les continents. Selon les médias russes, entre 80 et 130 enfants ont trouvé la mort à cause de ce jeu de novembre 2015 à avril 2016. Le jeu a déjà fait plusieurs victimes en Algérie et en Iran où deux jeunes de 17 et 18 ans se sont jetées d’un pont en octobre dernier.