Le Croissant rouge annonce le décès de 11 Marocains dans le raid meurtrier à Tripoli

(FILES) In this file photo taken on May 07, 2018 Libyan Strongman Khalifa Haftar salutes during a military parade in the eastern city of Benghazi during which he announced a military offensives to take from "terrorists" the city of Derna, the only part of eastern Libya outside his forces' control. - Forces loyal to Libyan strongman Khalifa Haftar were pushed back on April 5, 2019 from a key checkpoint less than 30 kilometres (18 miles) from Tripoli, checking their lightning advance on the capital, a security source said. (Photo by Abdullah DOMA / AFP)

Quelques jours après que le ministère des Affaires étrangères et de la coopération internationale ait annoncé la mort de 7 Marocains lors d’un raid attribué à Haftar visant la banlieue de Tripoli, le Croissant rouge a revu le bilan à la hausse. 

Plusieurs Marocains sont mort le 3 juillet dernier lors d’un raid attribué aux forces de Khalifa Haftar contre un centre de détention de migrants à Tajoura près de Tripoli. Dans un nouveau bilan, le Croissant rouge marocain a annoncé que le nombre des victimes marocaines dans cette attaque a atteint 11 personnes.

D’après nos confrères d’Alyaoum24, le nombre de Marocains hospitalisé à la clinique de Tripoli est de trois personnes, trois autres ont quitté le centre juste avant le début du bombardement tandis que trois autres ont quitté le centre de Tajoura durant le raid. Le nombre de Marocains qui habitait le centre bombardé il y a une semaine était de de 21 personnes.

Lire aussi: Vidéo. Décès d'un Marocain dans l'attaque de Haftar contre un centre de détention de migrants

Le ministère des Affaires étrangères et de la coopération internationale avait publié un communiqué évoquant le décès de sept Marocains, huit blessés et trois portés-disparus dans la frappe aérienne de la semaine dernière contre un centre de migrants à Tajoura (11 km à l’est de Tripoli).