H24Info est un produit du groupe

    GEOMEDIA est l’un des groupes-médias les plus importants au Maroc avec 3 titres majeurs (Print et Web):

    Crée en 2013, H24Info s’est imposé comme le support-média francophone de référence auprès de lecteurs en quête d’une information fiable et instantanée sur le canal digital. H24 Info enregistre plus de 30 Millions de visites annuelle.

    Numéro dépôt légal : ص 2018/22

    Les autorités partout dans le monde doivent considérer comme pleinement vaccinée toute personne ayant été immunisée avec les sérums homologués par l’OMS et les grandes agences sanitaires, notamment pour les voyages ou les rassemblements, a plaidé jeudi le système Covax.

    Pour les partenaires de Covax, toute mesure qui autorise seulement les gens protégés par une partie des vaccins homologués par l’OMS à profiter du retour des voyages « créerait un système à deux vitesses, qui accroîtrait encore le fossé vaccinal et exacerberait les inégalités que nous avons déjà constatées dans la distribution des vaccins anti-Covid ».

    «Covax a été construit sur le principe d’un accès équitable aux vaccins COVID-19 pour protéger la santé des personnes partout dans le monde. Cela signifie protéger leur vie et leurs moyens de subsistance, y compris leur capacité à voyager et à faire du commerce », insiste le programme Covax dans un communiqué.

    «Cela impacterait négativement la croissance des économies qui ont déjà le plus souffert», insiste le programme Covax, un partenariat entre l’Organisation mondiale de la Santé, l’Alliance du vaccin (Gavi) et la Coalition pour les innovations en matière de préparation aux épidémies (Cepi), dans un communiqué.

     

    Lire aussi: AstraZeneca: l’Europe n’accepte plus la version du vaccin fabriquée en Inde et administrée au Maroc

     

    «Alors que les voyages et d’autres possibilités commencent à s’ouvrir dans certaines parties du monde, Covax exhorte toutes les autorités gouvernementales régionales, nationales et locales à reconnaître comme pleinement vaccinées toutes les personnes qui ont reçu des vaccins COVID-19 qui ont été jugés sûrs et efficaces par l’OMS », souligne la même source.

    Le programme estime aussi que cela mine un peu plus la confiance déjà fragile dans la vaccination, notamment avec les doses d’AstraZeneca. Le système Covax reposait pour l’essentiel sur les doses du vaccin AstraZeneca fabriquées par le Serum Institute of India.

    Il a pour l’heure permis de distribuer plus de 91 millions de doses dans 133 pays. C’est très en-deçà de ses prévisions, l’Inde ayant bloqué les exportations de ce vaccin pour vacciner en priorité sa propre population.

    Share.

    Comments are closed.