Le Canada facilite les procédures d'octroi de permis d’études pour les Marocains

à 14:30

Le gouvernement canadien a annoncé avoir pris des mesures pour faciliter les procédures d’octroi de permis d’études pour les jeunes marocains, à partir du 9 septembre.

Lancé en 2018 avec un délai de traitement moyen inférieur à trois semaines, le programme intitulé Volet direct pour les études (VDE) va désormais bénéficier aux étudiants originaires du Maroc et du Sénégal.

"En élargissant le VDE à une plus grande variété d’étudiants potentiels, nous consolidons les énormes avantages culturels, sociaux et économiques que procurent les étudiants étrangers", a indiqué le ministre de l’Immigration, des Réfugiés et de la Citoyenneté, Ahmed Hussen dans un communiqué.

Outre le Maroc et le Sénégal, ce programme profite également aux étudiants issus de la Chine, de l’Inde, des Philippines, du Vietnam et du Pakistan. L'élargissement de ce processus de demande plus rapide et plus efficace aux étudiants éventuels du Maroc et du Sénégal vient appuyer, indique-t-on, la stratégie en matière d’immigration francophone du gouvernement et vise à encourager davantage de jeunes francophones à étudier au Canada.

L’expansion du VDE s'inscrit également dans le cadre de l’objectif du gouvernement d'Ottawa d’attirer des étudiants venant d’un éventail de pays plus diversifié. Cette orientation a été retenue comme une priorité dans la Stratégie internationale canadienne en matière d’éducation pour 2019-2024.

En 2018, plus de 720 000 étudiants internationaux de tous les niveaux ont étudié au Canada, un record, selon des statistiques officielles.