L’armée déplace des avions de chasse et des chars vers la frontière avec l’Algérie

2657

Quelques jours après la fin des manœuvres militaires conjointes avec l’armée américaine «Africain Lion», les FAR ont déplacé des chars et des avions de chasse pour une nouvelle manœuvre à la frontière avec l’Algérie.

Les Forces armées royales ont décidé de déplacer des avions de chasse et des chars vers la frontière avec l’Algérie pour un exercice militaire, rapporte Al Massae dans son édition du mardi 9 avril 2019. Selon la même source, ces déplacements de troupes interviennent quelques jours après la fin des exercices militaires avec l’armée américaine et britannique dans la région d’Agadir et Tzinit. Le but de ces déplacements est de faire une grande manœuvre militaire, assure le quotidien arabophone.

Al Massae ajoute qu’il s’agit de la plus grande manœuvre militaire de l’histoire des Forces armées royales qui porte le nom de «Jbel Seghrou». La même source ajoute que ces manœuvres ont commencé ce lundi et concernent des exercices qui réunissent l’armée de l’air et de terre dans la région de Jbel Seghrou, près de la frontière avec l’Algérie.

 

Lire aussi: Vidéos. Les manœuvres militaires "African Lion 2019" à Agadir

 

Cet exercice militaire ressemble à celui mené par l’armée marocaine l’année dernière à Tafilelt et représente une occasion pour juger le degré de préparation des FAR contre n’importe quel danger pouvant menacer les frontières du royaume. Le quotidien conclut en rappelant que le choix de cette région est symbolique car l’armée algérienne avait visé la région en octobre 1963.