L’application Yassir déclarée «illégale» à Casablanca

1678
DR.

L’application algérienne de VTC Yassir est restée silencieuse suite à la mise en garde de la Wilaya de la région Casablanca-Settat, le déclarant «illégale». Les médias algériens évoquent quant à eux une décision ciblée.

Implantée à Casablanca, depuis un peu plus d’un an, l’application mobile algérienne de transport «Yassir» a fait l’objet d’une mise en garde des services de la Wilaya de la métropole qui affirment n’avoir délivré «aucune autorisation à la société en question».

L’information n’a pas tardé à être commenté par les médias algériens pour qui cette décision visant «l’une des rares entreprises algériennes présentes au Maroc», n’est pas anodine vu «le contexte de tensions politiques» entre les deux pays voisins, écrit le site TSA.

 

Lire aussi: Casablanca: « aucune autorisation » n’a été délivrée à l’application Yassir

 

Malgré les commentaires des médias locaux, aucune mise au point n’a été faite par la société en question.

Pour rappel, les services de la Wilaya avaient déclaré les activités de la société en question «illégales» et exposent «leurs responsables ainsi que les chauffeurs impliqués dans les activités précitées aux sanctions prévues par les lois et réglementations en vigueur ».