L’ AMDH s’insurge contre la démolition d’une partie de la muraille historique de la ville de Marrakech

Credits: Kech24

Un conseiller municipal de la ville de Marrakech a détruit une partie de la muraille historique de la ville pour construire une porte. Une décision contre laquelle s’insurge l’Association marocaine des droits de l’homme.

Contacté par H24Info, Omar Arbib, représentant de la section Marrakech de l’AMDH, déclare qu’une partie de la muraille historique de la ville a été détruite pour y construire une porte. Un acte qui fait partie selon lui des nombreux dépassements que connaissent les monuments historiques de la ville.

« Il y a même des maisons construites dans la muraille historique. Plusieurs zones de cette dernière ont d’ailleurs été endommagées sans que le ministère de la culture ou que les services techniques des conseils communaux ne réagissent », déclare Omar Arbib.

 

Lire aussi: L'AMDH dénonce une "migration payante et meurtrière" au Maroc

 

Et d’ajouter, « Il y a même un centre commercial qui a été construit près de la muraille sans qu’il respecte la distance légale de 50 m qui doit les séparer ».

 

Lire aussi: La Mamounia, joyau architectural de Marrakech, est à vendre

 

L’AMDH a d’ailleurs condamné ces actes dans un communiqué. L’association considère ces agissements comme une atteinte au patrimoine historique de la ville de Marrakech et appelle les autorités à réagir au plus vite pour les arrêter. Dans ce communiqué, l’AMDH qualifie par ailleurs la démolition d’une partie de la muraille pour la construction d’une porte par un conseiller de la ville comme un « abus de pouvoir ».