L’ambassadeur du Maroc au Pakistan dément avoir importé une cargaison de 26 tonnes

953
Mohamed Karmoune, ambassadeur du Maroc au Pakistan. Crédit: DR.

L’Ambassade du Royaume du Maroc à Islamabad a démenti catégoriquement les informations relayées par des médias électroniques nationaux et publiées par un site pakistanais relatives à l’importation par l’Ambassade d’une cargaison de 26 tonnes.

Des médias électroniques nationaux ont relayé des informations erronées publiées par le média pakistanais « Daily morning mail », relatives à l’importation par l’Ambassade du Royaume du Maroc à Islamabad d’une cargaison de 26 tonnes, souligne un communiqué de l’Ambassade du Royaume du Maroc à Islamabad, qui « déplore la reprise de cette information, sans le moindre recoupement ni vérification ».

L’ambassade précise, à ce propos, que « toute importation d’articles hors taxes exige, selon les règles d’usage, la saisie de la Direction du protocole du ministère des Affaires étrangères du pays hôte », ajoutant que « toute demande dans ce sens doit contenir une liste de colisage indiquant la contenance de la cargaison, son origine et son port d’embarquement ».

Lire aussi: France: l'ambassadeur de Bahreïn aux États-Unis victime d'un vol avec violences

« Dans le cas d’espèce, l’Ambassade du Maroc déclare n’avoir introduit aucune demande d’importation, encore moins d’une cargaison de 26 tonnes », note le communiqué.

Aussi, la chancellerie a-t-elle saisi officiellement le ministère pakistanais des Affaires étrangères pour élucider cette affaire et couper court à toute allégation y afférente, poursuit la même source.

De même source, on précise que l’Ambassadeur, Directeur Général du Protocole auprès du ministère pakistanais des Affaires étrangères a confirmé, sans équivoque, que les services de sa Direction, canal obligé pour ces demandes, n’ont reçu aucune demande d’importation de cette cargaison émanant de l’Ambassade du Royaume du Maroc, ajoutant « qu’il s’agirait sans doute d’un acte frauduleux ».

Le responsable pakistanais a souligné qu’aucune responsabilité n’incombe à l’Ambassade, qui a toujours respecté les normes et les règles établies, conformément à la convention de Vienne en matière de privilèges diplomatiques, conclut le communiqué de l’Ambassade du Maroc.