L’ambassadeur des Pays-Bas au Maroc convoqué

9878
Crédits: DR

Le Hirak du Rif est au cœur de nouvelles tensions entre le Maroc et les Pays-Bas. Après un premier incident en juin dernier, l’ambassadeur néerlandais à Rabat, Désirée Bonis, a été convoqué par le ministère des Affaires étrangères.
Selon Le360, Nasser Bourita, ministre des Affaires étrangères, a convoqué ce vendredi l’ambassadeur des Pays-Bas à Rabat pour lui signifier  « le rejet catégorique et vigoureux de la déclaration faite le 5 septembre par le ministre des affaires étrangères néerlandais ».
Les propos de Stef Blok, chef de la diplomatie des Pays-Bas, ont été qualifiés par Bourita «d’ingérence directe dans les affaires intérieures du pays et un manque de respect caractérisé de la justice marocaine, et ce en contradiction flagrante avec les règles élémentaires du respect des décisions rendues par la justice, de surcroît d’un pays étranger ».
Déjà en juin dernier, les déclarations de Stef Blok avaient suscité la colère de Rabat qui les avait qualifiés « d’incomprises, inacceptables, et ne cadrent pas avec le partenariat entre les deux Etats.»
Lire aussi: Nasser Bourita: "Nous refusons l'ingérence des Pays-Bas dans nos affaires internes"
Cette semaine, le chef de la diplomatie néerlandaise, Stef Blok, a une nouvelle fois évoqué les détenus d’Al Hoceima en critiquant les conditions de leur détention. Pour ne rien arranger, Blok a demandé la réunion du « Comité permanent des affaires étrangères de son pays dans le but d’établir un rapport écrit détaillant les développements sur cette affaire, rapporte Le360