H24Info est un produit du groupe

    GEOMEDIA est l’un des groupes-médias les plus importants au Maroc avec 3 titres majeurs (Print et Web):

    Crée en 2013, H24Info s’est imposé comme le support-média francophone de référence auprès de lecteurs en quête d’une information fiable et instantanée sur le canal digital. H24 Info enregistre plus de 30 Millions de visites annuelle.

    Numéro dépôt légal : ص 2018/22

    Dans une note diffusée par l’ambassade britannique au Maroc, Thomas Reilly, ambassadeur de la Grande-Bretagne, partage le récit de sa première année au royaume, évoquant ce qui l’a plus charmé, mais également ce qu’il a détesté au pays.
    « Il y a un an aujourd’hui, ma famille et moi sommes allés à Tarifa pour prendre le ferry et effectuer la traversée vers le royaume. Alors que nous regardions de loin les montagnes du Rif, nous nous sentions tous à la fois excités et inquiets », confie  l’ambassadeur.
    Dans une note diffusée sur les réseaux sociaux par l’ambassade britannique, Thomas Reilly se remémore les souvenirs de sa venue au Maroc. Dès le premier jour passé au pays, Reilly qui n’avait jamais occupé un poste d’ambassadeur était surpris par  « la conduite rapide et furieuse » des Marocains.
    « Rétrospectivement, c’était une bonne entrée en matière sur les routes marocaines. La conduite au Maroc est rapide et furieuse. La route souvent effrayante ,jamais ennuyeuse. Vous devez garder un œil tout le temps sur la route », écrit l’ambassadeur.
    Et d’ajouter « Il y a un chaos d’ânes, de camions, de cyclomoteurs, de charrettes, de personnes, de voitures, de chiens, de chats et de camions. Vous ne pouvez pas vous permettre de perdre la concentration pendant une seconde ».
    La circulation figure d’ailleurs parmi les deux choses que l’ambassadeur aime le moins au pays. « Si je pouvais changer deux choses, ce serait la conduite et les déchets. Le Maroc a devancé plusieurs pays en interdisant les sacs en plastique et doit être félicité pour ce leadership. Cependant, il reste tellement de sacs dans la nature, ce qui contraste fortement avec la beauté exceptionnelle du pays », estime-t-il.
    « J’ai adoré ma première année ici, et je pense que ma famille aussi. Le travail a été parfois difficile, mais souvent gratifiant. J’ai eu tellement de chance lors de mes voyages à travers le pays. Le Maroc a une variété étonnante d’histoire et de géographie », a-t-il conclu. 
    https://www.facebook.com/notes/british-embassy-morocco/a-year-in-morocco/1755338841181721/

    Share.

    Comments are closed.