Lahcen Daoudi: «J’ai démissionné pour ne pas nuire au PJD»

1224

Muet depuis sa démission, Lahcen Daoudi s’est livré à Aljazeera.net. Pour lui, la demande de sa révocation sert l’intérêt du PJD, même si la décision peut paraître précipitée.
Dans une interview accordée au site web de la chaine Al Jazeera, le ministre délégué des Affaires générales et de la gouvernance, Lahcen Daoudi est revenu sur les raisons qui l’ont poussé à jeter l’éponge. Selon ses dires, il a demandé à quitter le ministère pour éviter de nuire à son parti (PJD), suite à une série de critiques virulentes sur les réseaux sociaux et, surtout, des dirigeants de son parti suite à sa participation à une manifestation organisée par les travailleurs de «Central Danone». L’entreprise fait l’objet d’une vaste campagne de boycott.
Lahcen Daoudi a expliqué, dans son interview accordée à Aljazeera.net, qu’il n’avait pas envisagé de participer à la manifestation syndicale devant le parlement et qu’il se rendait à la première Chambre pour participer à une réunion d’une commission parlementaire.
Le futur ancien ministre a indiqué qu’il avait participé à la manifestation des travailleurs car il craignait que ces derniers se regroupent autour de lui parce que leur entreprise avait viré un certain nombre de ses employés en raison des pertes subies par la campagne du boycott.
Après les réactions suscitées par la participation de Daoudi dans la manifestation au sein du parti, il a décidé de quitter le gouvernement parce que, selon lui, l’intérêt du parti est la priorité.
Lahcen Daoudi a nié catégoriquement être sujet d’une pression quelconque de n’importe quelle partie et que sa démission est souveraine. Daoudi admet que la décision de demander son renvoi pourrait paraître précipitée mais pense qu’elle était nécessaire pour l’intérêt du PJD.