L'affaire Lacrème: le principal suspect impliqué dans plusieurs meurtres

L’enquête menée par la police néerlandaise a révélé que le principal suspect de l’affaire Lacrème, Redouan.T, est impliqué dans plusieurs meurtres. Les détails.
Selon l’édition du lundi 3 décembre du quotidien Al Massae, six des mis en cause dans l’affaire Lacrème ont révélé que Redouan.T, avait exécuté 2 autres personnes. L’une des plus célèbres exécutions est celle de Samir.R en 2016 que la bande criminelle voulait éliminer après sa « trahison ». Redouan.T est également impliqué dans le meurtre de Hakim.C en janvier 2017, tué dans la ville néerlandaise d’Utrecht. Redouan.T aurait par ailleurs tenté à maintes reprises de tuer l’un de ses « concurrents », en vain vu la surveillance du club où il se trouvait.
 
Lire aussi: Affaire La Crème: les autorités hollandaises élèvent la récompense à 100.000 euros
 
Pour rappel, le propriétaire maroco-néerlandais du café La Crème avait été la cible d’une tentative d’assassinat ratée dans la soirée du 2 novembre 2017. Une tentative qui avait coûté la vie à un jeune étudiant en médecine et avait fait deux blessées graves. La raison derrière la fusillade était par  un conflit entre le propriétaire du café et des mafieux néerlandais. L’individu en question aurait cambriolé 200kg de cocaïne, soit l’équivalent de plusieurs milliards de dirhams.
 
Lire aussi: Affaire « La Crème »: deux frères maroco-néerlandais arrêtés près d’Al Hoceima
 
Dans l’édition du 24 novembre du quotidien Al Massae, la police hollandaise avait affirmé avoir trouvé beaucoup de mal à repérer la cachette des principaux suspects de l’affaire Lacrème Said R. et Redouane T. Les autorités hollandaises avaient donc élevé la récompense pour des informations sur les deux maroco-néerlandais impliqués dans l’affaire Lacrème de 25.000 à 100.000 euros, le montant le plus élevé jamais accordé par le procureur général contre l’obtention d’un renseignement.