L’achat de l’immobilier en Espagne par des Marocains inquiète l’office des changes

1287

Le dernier rapport du ministère de l’habitat espagnol sur l’achat de l’immobilier a classé les Marocains en pôle position des acheteurs hors Union européenne. L’Office des changes renforce la surveillance des transferts d’argent.
Le gouvernement espagnol a publié son rapport annuel sur l’état de l’immobilier qui démontre que les Marocains ont été les premiers acheteurs en dehors des pays de l’Union européenne, rapporte Al Massae dans son édition du samedi 22 décembre 2018. La publication de ce rapport a mobilisé les services de l’Office des changes, selon la même source.
À en croire le quotidien, l’Office a décidé de renforcer la surveillance des transferts d’argent, surtout que des sommes considérables d’argent ont quitté le territoire national de plusieurs façons. Cet argent a servi pour l’achat de plusieurs biens immobiliers dans le sud de l’Espagne, profitant de la chute des prix de l’immobilier, notamment en Andalousie. Le prix moyen d’un appartement dans le sud de l’Espagne est de 693 euros le mètre carré pour les Espagnols contre 1606 pour les étrangers.
Selon Al Massae, plusieurs Marocains ont acquis contre des millions de dirhams des biens immobiliers dans la péninsule Ibérique dans le but d’obtenir la nationalité marocaine. Ainsi, 3662 transactions ont été enregistrées par des ressortissants marocains sur l’ensemble du territoire espagnol.