La revue de presse du lundi 22 février

3212
DR.

BAM réfléchit à un e-dirhams, les transporteurs touristiques suffoquent, le Maroc traque les nouveaux variants… voici les principaux titres développés par la presse nationale de ce lundi: 

Aujourd’hui Le Maroc

BAM réfléchit à un e-dirham.

L’idée est en train de faire son chemin chez les responsables. Face à une progression inexorable des monnaies digitales et une montée en flèche du bitcoin, le Maroc commence à réfléchir sérieusement au domaine des monnaies digitales et des paiements scripturaux. Le Maroc vient de se doter d’un cadre institutionnel dédié à la thématique de la CBDC (Central Bank Digital Currency ou monnaie digitale de la banque centrale). Il s’agit d’un comité créé au niveau de la banque centrale, avec pour mission d’identifier et analyser les avantages, mais aussi les risques d’une CBDC pour l’économie marocaine.

Maroc le jour

Le poète marocain Mohamed Achaâri primé.

Le poète marocain Mohamed Achaâri a remporté le prix international de poésie Argana pour l’année 2020, décerné chaque année par la Maison de la poésie au Maroc en partenariat avec la Fondation de la Caisse de Dépôt et de Gestion (CDG) et en coopération avec le ministère de la Culture. Le 15e prix international de poésie Argana, dont le jury s’est réuni à Rabat, a été attribué au poète Mohamed Achaâri, dont la poésie a contribué « pendant plus de quatre décennies, à la consécration de l’écriture en étant que résistance visant à élargir les espaces de la liberté dans la langue et l’écriture, à travers une pratique poétique plaçant la liberté au centre de ses intérêts », indique un communiqué de la Maison de la poésie au Maroc.

Al Bayane

Transport touristique: les professionnels du secteur reviennent à la charge.

Rien ne va plus entre les professionnels du transport touristique et le gouvernement El Otmani. Lassés d’attendre que leurs revendications soient entendues, les opérateurs du secteur haussent le ton et envisagent d’autres formes de protestation pour obtenir gain de cause. Après l’organisation des sit-in le 9 février courant, dans presque toutes les villes du Royaume, les professionnels de secteur menacent le gouvernement El Otmani d’investir la rue afin de faire aboutir leurs revendications, restées jusque-là lettre morte, laissent-ils entendre dans un communiqué. Pour ce faire, la Fédération nationale du transport touristique au Maroc (FNTT-Maroc) a décidé encore une fois d’observer un sit-in jeudi 25 février devant les sièges des Wilayas, régions, préfectures et établissements de Bank Al-Maghrib. Ces sit-in seront organisés chaque semaine”, a affirmé au journal Mohamed Bamansour, Secrétaire général de la FNTT-Maroc.

L’Opinion

Coronavirus au Maroc: la traque de nouveaux variants.

Après la traque quotidienne des nouveaux cas de Coronavirus qui a rythmé la vie des Marocains depuis mars 2020, se profile actuellement une nouvelle traque : celle des nouveaux variants du Covid-19. Si les activités de séquençage génomique du Coronavirus au Maroc ont commencé en mai dernier, ce n’est que mardi que le ministère de la Santé a annoncé la mise en place d’un Consortium de laboratoires dont la mission sera d’identifier les variants qui circulent dans le Royaume et de les caractériser par séquençage génomique. Mis en place dans le cadre de la stratégie de veille génomique du nouveau Coronavirus SARS-CoV, le consortium est composé du laboratoire de référence de la grippe et des virus respiratoires de l’Institut National d’Hygiène, du laboratoire de Bio Technologie médicale de la Faculté de médecine et de pharmacie de Rabat, de la plateforme génomique fonctionnelle du Centre national de recherche scientifique ainsi que de l’Institut Pasteur de Casablanca.

Al Massae

Le coronavirus abaisse le taux débiteur global moyen.

Les résultats de l’enquête de Bank Al-Maghrib (BAM) sur les taux débiteurs relatifs à l’année 2020, publiés vendredi indiquent une baisse de 46 points de base du taux débiteur global moyen par rapport à l’année 2019. Sur l’ensemble de l’année 2020, le taux débiteur global moyen ressort à 4,53%, en repli de 46 pbs par rapport à l’année 2019, annonce Bank Al-Maghrib dans son enquête trimestrielle sur les taux débiteurs du 4ème trimestre 2020. En comparaison avec les taux du 4ème trimestre 2019, tous les taux débiteurs affichés au 4ème trimestre 2020 sont en baisse. Par objet économique, les taux des facilités de trésorerie sont passés de 4,70% au T4 2019 à 4,12% au T4 2020 (- 58 pbs). Les crédits à l’équipement et les crédits immobiliers ont vu leur taux passer de 4,61% à 4,21% (- 40 pbs) et de 5,34% à 4,91% (- 43 pbs), en ordre respectif. Idem pour les taux des crédits à la consommation aux particuliers qui sont descendus à 6,40% contre 6,66% (-26 pbs), pendant la même période.

Assahra Al Maghribia

Le conflit du Sahara est « tranché », selon une agence de presse russe

L’agence de presse russe ‘ »RIA FAN’” a souligné que le conflit artificiel autour du Sahara marocain est « tranché”, affirmant que la communauté internationale est favorable à la pleine souveraineté du Maroc sur le Sahara. L’auteur de l’article Vladimir Sharapov a affirmé que le polisario « n’est pas en mesure d’entrer en confrontation avec les Forces Armées Royales marocaines’’, ajoutant que ‘’la propagande du polisario n’est autre qu’une tentative d’attirer l’attention ». Il a ajouté que les fausses informations véhiculées par le polisario sur la situation au Sahara marocain, y compris « la reprise de la guerre », « ne sont autres que des déclarations exagérées», soulignant que les séparatistes « sont incapables d’affronter les Formes Armées Royales marocaines» et ‘’une confrontation ouverte se terminera par une défaite totale des séparatistes’’.