La revue de presse pour ce lundi 23 septembre

2414
DR.

Nouveau marché pour le grand théâtre de Casablanca, 770 millions pour une rocade à Agadir, pénalisation sévère des factures fictives… Voici les principaux titres développés par la presse nationale aujourd’hui. 

L’Economiste
Casablanca : nouveau marché pour le Grand théâtre

Après le mobilier, la billetterie, c’est au tour des instruments musicaux et des équipements associés. La SDL Casa-Aménagement, maître d’ouvrage délégué, vient de lancer le marché pour le Grand théâtre de Casablanca, estimé à 3,4 millions de DH environ. Le building, fin prêt depuis un an, n’a toujours pas ouvert ses portes. Il faut dire que la conjoncture, liée à l’état d’urgence sanitaire, n’est pas propice. D’autant plus que les appels d’offres ont pris plusieurs mois de retard durant la période de confinement. Dans le détail, le nouveau marché concerne la fourniture, la livraison et l’installation des équipements et instruments de musique pour la grande salle (1.800 places), le studio de danse, la salle de musique actuelle et les ateliers pédagogiques.

Des aviculteurs seront bientôt exonérés d’impôts

Les exploitations agricoles et les contribuables réalisant un chiffre d’affaires annuel inférieur à 5 millions de DH au titre de leurs revenus agricoles, tels que définis dans l’article 46 du CGI, sont totalement exonérés de l’IS et de l’IR. Les activités exercées par cette catégorie de contribuables dans le cadre de leur exploitation agricole telles que le conseil ou les études de marché agricole ne sont pas éligibles à l’exonération car elles ne correspondent pas à la définition prévue à l’article 46. Si une unité agricole, déjà imposée, réalise au terme d’un exercice un chiffre d’affaires inférieur à 5 millions de DH, elle continuera d’être taxée. L’exonération fiscale ne joue, en effet, que lorsque ladite unité réalise un chiffre d’affaires annuel inférieur à 5 millions de DH au cours de trois exercices consécutifs.

Maroc Le Jour
Agadir: 770 MDH pour une rocade

L’enveloppe budgétaire dédiée à la réalisation de la Voie de Contournement Nord-Est du Grand Agadir s’élève à 770 MDH. La construction de cette rocade d’une longueur de 29 km avec un profil en travers de 2×2 voies, est assurée par plusieurs partenaires, selon des données rendues publiques, à l’issue d’une visite récemment, à certains chantiers de développement, du Wali de la région de Souss-Massa, Gouverneur de la préfecture d’Agadir-Ida Outanane, Ahmed Hajji, accompagné des présidents des Conseils régional et communal d’Agadir. Le financement de ce projet, avait fait l’objet d’une convention de partenariat spécifique, signée le 13 mai 2020 entre le Ministère de l’Equipement du Transport, de la Logistique et de l’Eau (32.5%/ 250MDH), la Région de Souss Massa (26%/ 200MDH), et le Ministère de l’Industrie du Commerce de l’économie Verte et Numérique (16,9%/ 130), le Ministère de l’Intérieur (11.7%/ 90MDH), la Commune d’Agadir (12.9%/100MDH).

Aujourd’hui le Maroc
Indice de prospérité 2020: le Maroc classé 65ème en matière d’environnement d’investissement

Le Maroc a été classé 65ème sur 167 pays en matière d’environnement d’investissement au titre du classement 2020 de la prospérité des pays établi par le « Legatum Institute ». « Le Maroc a évolué de 19 places depuis 2010, au 65ème rang en terme d’environnement d’investissement, eu égard aux importantes réformes visant à renforcer la protection des investisseurs et les droits de propriété intellectuelle », indique le Legatum Institute, un think-thank indépendant basé à Londres, qui vient de publier l’édition 2020 de son « Prosperity index report ». En outre, le Royaume s’est hissé de 13 places en matière d’accès au marché et des infrastructures, grâce à une amélioration significative de ses infrastructures, en particulier son marché compétitif de téléphone mobile, qui a boosté l’accès à l’internet de haute qualité.

L’émission de factures fictives relèvera désormais du pénal

Un amendement a été proposé dans ce sens par les députés avant d’être adopté. Dans le détail, le changement a concerné l’article 146 du CGI (Code général des impôts) donnant la possibilité à l’administration lorsqu’elle constate l’émission d’une facture au nom d’un fournisseur qui ne satisfait pas aux obligations de déclaration et de paiement prévues par le CGI, de rejeter la déduction correspondante à cette facture. Mais ce n’est pas tout. Dès qu’une facture fictive est détectée, plus besoin pour le fisc de passer par la Commission des infractions fiscales (article 231 du CGI). L’administration pourra ainsi saisir directement le parquet pour activer la procédure pénale avec le risque pour les fraudeurs de finir en prison.

Al Massae
Covid 19: Le gouvernement prolonge pour quatre semaines les mesures préventives en vigueur au niveau du Grand Casablanca

Le gouvernement a décidé de prolonger pour quatre semaines les mesures préventives en vigueur au niveau du Grand Casablanca (préfectures de Casablanca et de Mohammedia et provinces de Nouaceur et Mediouna) et des provinces de Berrechid et Benslimane à compter du dimanche 22 novembre à 21h00. Dans un communiqué, le gouvernement précise qu’il s’agit de la prorogation de l’ensemble des mesures préventives prévues dans le communiqué du gouvernement en date du 23 octobre 2020, ainsi que de celles adoptées auparavant. Ces décisions interviennent suite aux conclusions des opérations de suivi quotidien et d’évaluation régulière menées par les comités de veille et de suivi, et conformément aux recommandations de la commission scientifique et technique sur la nécessité de poursuivre les mesures nécessaires pour faire face à la propagation du coronavirus, conclut le communiqué.