La revue de presse du vendredi 25 septembre

2153
DR.

Un million d’élèves suivent les cours à distance, le seuil électoral divise les partis, de nouveaux laboratoires privés autorisés à dépister le covid… voici les principaux titres développés par la presse nationale de ce vendredi 25 septembre:

Le Matin 

Près d’un million d’élèves suivent leurs cours à distance.

Le ministre de l’Éducation nationale, de la Formation professionnelle, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Porte-parole du gouvernement, Saaid Amzazi, a présenté jeudi devant le Conseil de gouvernement un exposé sur le déroulement de la rentrée scolaire 2020-2021 et l’avancement du chantier de mise en œuvre des dispositions de la loi-cadre 51-17 relative au système d’éducation, de formation et de recherche scientifique, dans le contexte de l’état d’urgence sanitaire. Afin de mettre en œuvre les décisions prises par le gouvernement concernant le strict respect des mesures préventives instaurées face à l’épidémie de Covid-19 dans certaines préfectures, régions et quartiers, le concept d’enseignement à distance a été adopté au niveau de 2.265 établissements scolaires qui comprennent plus de 972.000 élèves.

Maroc le jour

Le Maroc se dotera des vaccins dès la fin des essais cliniques.

Les conventions signées entre le Maroc et deux laboratoires permettront de bénéficier de la vaccination contre la Covid-19 dès la fin des essais cliniques, a affirmé le Chef du gouvernement, Saad Dine El Otmani. S’exprimant à l’ouverture du Conseil de gouvernement, El Otmani a rappelé qu’il y a une forte concurrence internationale pour trouver un vaccin efficace, soulignant que le Royaume, sous la conduite éclairée de SM le Roi Mohammed VI, a aussitôt signé des conventions avec deux laboratoire chinois et britanno-suédois pour que les Marocains puissent bénéficier de la vaccination dès la fin des essais cliniques, a indiqué le ministre l’Éducation nationale, de la formation professionnelle, de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, porte-parole du gouvernement, Saaid Amzazi, dans un communiqué lu lors d’un point de presse à l’issue du conseil. Il a par ailleurs fait observer que le monde entier vit sous l’effet de la pandémie de la Covid-19, notant qu’un certain nombre de pays connaissent une hausse soutenue du nombre des contaminations, des cas critiques et des décès.

Aujourd’hui Le Maroc 

Les réfugiés au Maroc sont essentiellement des Arabes.

Contrairement aux idées reçues, la majorité des réfugiés ne provient pas du continent africain. En effet, plus d’un tiers des réfugiés installés au Maroc sont des Syriens, pays déchiré par une guerre civile voilà bientôt une décennie. C’est ce qui ressort en tout cas d’une enquête du Haut-Commissariat au Plan (HCP), en partenariat avec le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les Réfugiés (HCR). Cette opé-ration, menée du 2 au 8 juin 2020, avait pour objectif d’évaluer l’impact de la pandémie de Covid-19 sur la situation économique, sociale et psychologique de cette population.Elle a ciblé un échantillon de 600 ménages, représentatif des différentes catégories des réfugiés, au sens du HCR, selon le pays d’origine, la ville de résidence, l’âge, le sexe et le niveau scolaire.

L’Opinion

0,7% de la population ont été en contact avec le Coronavirus.

D’après les résultats préliminaires de l’enquête « Etude de séroprévalence » du ministère de la Santé réalisée au cours de la période mars à août 2020, 254.100 personnes, soit 0,7% de la population, étaient en contact avec des personnes infectées au Coronavirus entre mars et août derniers. Des tests sérologiques ont été appliqués sur des échantillons sanguins provenant de donneurs dans des centres de transfusion sanguine, des laboratoires donneurs dans des centres de transfusion sanguine, des laboratoires publics nationaux ou régionaux et des hôpitaux universitaires. L’objectif de cette étude est de connaitre la prévalence du virus ainsi que le taux de l’immunité de la population.

Akhbar Al Yaoum

Le seuil électoral, principal point de discorde entre les partis politiques.

Le seuil électoral a constitué le principal point de discorde lors des discussions menées entre 8 partis politiques représentés au Parlement dans le but d’examiner les lois électorales, relatives aux élections législatives, régionales et communales prévues en 2021. Selon une source du journal, le PJD campe sur sa position et refuse catégoriquement la requête des autres partis de baisser ce seuil car cette proposition est de nature à lui faire perdre des sièges.

Al Ahdath Al Maghribiya 

Tests Covid-19: le gouvernement élargit le cercle des laboratoires autorisés.

Pour faire face à la montée en puissance des contaminations au coronavirus, le ministère de la santé a élargi le nombre des laboratoires privés d’analyse autorisées à réaliser les tests de dépistage Covid-19 en vue de juguler la propagation du coronavirus, alors que seulement 26 laboratoires d’analyse publics réalisaient ces testS. Cette nouvelle mesure prévoit ainsi l’élargissement des bénéficiaires des tests de dépistage. Elle étend ainsi le diagnostic moléculaire et sérologique de la Covid- et la communication des résultats des tests dans les 24 heures qui suivent le prélèvement oro/naso–pharyngés et/ou sanguins.