La revue de presse du vendredi 18 septembre

912
DR.

La Banque mondiale salue les progrès du Maroc, La confiance gaspillée du gouvernement, 2420 enfants atteints du coronavirus… voici les principaux titres développés par la presse nationale de ce vendredi:

Le Matin
Capital humain: la Banque mondiale salue les progrès «remarquables» du Maroc.

La Banque mondiale a salué le Maroc pour les progrès «remarquables» enregistrés dans le développement de son capital humain. Il est, en effet, cité en exemple aussi bien en comparaison avec les pays de la région MENA qu’au niveau mondial dans le dernier rapport consacré à l’indice du capital humain qui couvre 174 pays. Le Maroc a, ainsi, amélioré son score de 0.47 en 2010 à 0.49 en 2018 puis à 0.50 en 2020. À noter que l’indice du capital humain se situe entre 0 et 1. Le Royaume a performé notamment dans les sous-indices relatifs à la probabilité de survie jusqu’à 5 ans (0.98), au taux de survie des adultes (0.93) et à la proportion d’enfants de moins de 5 ans non rabougris (0.85). Le rapport de la BM montre qu’au Maroc, un enfant dispose de 10,4 années scolaires attendues et de 6,3 années d’école adaptées à l’apprentissage.

L’Économiste
Gouvernement: la confiance gaspillée.

A quelques mois des prochaines élections, le gouvernement vient de dresser le bilan des trois années de son mandat. Ce document fait le point sur les réalisations à fin mars dernier. Celles-ci ont été faites conformément aux engagements du programme gouvernemental, en suivant une méthodologie collective et précise, qui permet le suivi et l’évaluation permanents», s’est félicité le Chef du gouvernement, Saâd Dine El Otmani. Pourtant, les divisions au sein de la majorité gouvernement sont un secret de polichinelle. Plusieurs chantiers sont toujours bloqués à cause des divergences entre ses composantes. C’est le cas notamment de certaines lois stratégiques comme les projets de Code pénal ou de la loi organique sur l’exercice du droit de grève.

Maroc le Jour
Le ministère de la santé rassure sur la disponibilité de médicaments contre Covid-19.

Le ministère de la santé a rassuré les patients et les professionnels de la santé sur la disponibilité d’un stock de médicaments traitants la Covid-19 suffisant pour couvrir les prochains mois. Dans une mise au point publiée suite à des informations véhiculées sur des sites électroniques faisant état d’une rupture de stock des traitements de la Covid-19, le ministère a affirmé que le stock disponible est suffisant pour couvrir les prochains mois. Le ministère a affirmé que l’approvisionnement du marché en ces médicaments ne connaîtra aucun changement, notant que le marché national sera approvisionné en quantités régulières nécessaires, à condition que tout un chacun adhère à un usage rationnel des médicaments. Conscient de la nécessité d’assurer la disponibilité de ces médicaments, le ministère de la Santé a appelé tous les acteurs concernés à s’engager dans le respect de ces mesures pour garantir la disponibilité du traitement à tous les malades.

Al Massae
Infractions en urbanisme: Laftit se montre ferme.

Dans une correspondance adressée aux walis et gouverneurs, le ministre de l’Intérieur, Abdelouafi Laftit, a appelé à défendre la légitimité des ordres administratifs relatifs à la procédure de répression des infractions en matière d’urbanisme et de construction. Il a été constaté à travers les missions menées sur le terrain et les missions d’accompagnement de suivi et de contrôle que certains services provinciaux ne procèdent pas à l’application des mesures nécessaires au suivi des ordres judiciaires y afférent et relatifs à la suspension de l’exécution ou l’annulation des ordres donnés dans le cadre du contrôle et de la répression des infractions enregistrées en matière d’urbanisme et de construction.

Al Ahdath Al Maghribia
El Hajeb: un lycée fermé à cause du coronavirus.

Le Comité de veille au niveau de la province d’El Hajeb a décidé la fermeture du lycée qualifiant Ibn Al Khatib après la détection de deux cas positifs parmi les cas contacts d’un cadre administratif du lycée atteint du coronavirus. La direction provinciale de l’Education et de la Formation a annoncé que le lycée sera fermé pour 14 jours à partir du jeudi 17 septembre, et ce afin préserver la sécurité et la santé des cadres administratifs et éducatifs et des élèves de cet établissement scolaire, précisant que la fermeture a été décidée suite à une coordination entre les différentes composantes du Comité de veille au niveau de la province, sous la supervision du Gouverneur et en concertation avec le directeur de l’Académie régionale de l’éducation et de la formation de Fès-Meknès.

Al Ittihad Al Ichtiraki
2420 enfants touchés par le Coronavirus au Maroc

Un total de 2420 enfants des deux sexes ont été contaminés par la Covid-19 depuis le début de la pandémie jusqu’à la semaine dernière, soit 2,8% des cas actifs. Tous les enfants infectés ont guéri, a dit docteur Moulay Saïd Afif, notant que les enfants qui sont encore hospitalisés se portent bien et qu’aucun enfant n’est admis dans les services de soins intensifs. Un seul décès est à déplorer parmi cette catégorie, a-t-il ajouté, soulignant qu’il s’agit d’une nourrisson âgée de 17 mois qui souffrait d’autres complications sanitaires. 95% des enfants infectés ont été contaminés par des adultes, a précisé Afif, ce qui nécessite, selon lui, plus de précaution dans l’application des mesures de prévention sanitaires pour protéger les enfants.