H24Info est un produit du groupe

    GEOMEDIA est l’un des groupes-médias les plus importants au Maroc avec 3 titres majeurs (Print et Web):

    Crée en 2013, H24Info s’est imposé comme le support-média francophone de référence auprès de lecteurs en quête d’une information fiable et instantanée sur le canal digital. H24 Info enregistre plus de 30 Millions de visites annuelles.

    Numéro dépôt légal : ص 2018/22

    Pétitions: mode d’emploi, l’impact du coronavirus sur l’économie, des centrales solaires flottantes au Maroc… voici les principaux titres développés par la presse nationale de ce samedi:

    Telquel

    Pétitions citoyennes: Libérer la voix

    Eurêka! Une pétition lancée en décembre 2019 visant la mise en place d’un fonds dédié à la lutte contre le cancer a été jugée recevable par le gouvernement. L’annonce a été faite par le ministre du Travail, Mohamed Amekraz, qui s’exprimait fin février au nom du ministre d’Etat chargé des Droits de l’homme, Mustapha Ramid. « La pétition pour la vie » a explosé le seuil minimum de recevabilité, 5.000 signatures, en franchissant la barre des 50 000. Si beaucoup se réjouissent de la nouvelle, il faut noter que depuis la promulgation en 2016 de la loi organique déterminant les conditions et les modalités d’exercice du droit de présenter des pétitions aux pouvoirs publics, seules six pétions ont été déposées au niveau de la Chambre des représentants. Les cinq autres ont été écartées, car jugées non conformes aux dispositions légales. Un bilan qualifié par Mustapha Ramid de médiocre.

    L’Observateur du Maroc et d’Afrique 

    Coronavirus: Quel impact sur l’économie nationale?

    Depuis l’apparition du premier cas au Maroc du virus Corona cette semaine, de grands événements sont reportés voire annulés tels que le SIAM, le Salon Auto Expo, le festival de gastronomie. La motivation principale est d’assurer la protection et la sécurité de la population contre ce maudis virus qui fait des ravages dans le monde entier. Chez les Marocains, c’est l’effet de psychose qui s’installe! Beaucoup font le plein des provisions chez les supermarchés. On note une affluence des gens inquiets accrue chez l’institut Pasteur et les pharmacies pour se procurer des masques de protection. Hormis cette appréhension d’être attaqué par le virus, il y a une crainte générale pour l’économie nationale qui risque de payer cher en termes de points de croissance.

    Finances News Hebdo 

    Hydrogène: Le Royaume dévoile ses ambitions

    La profusion des sites naturels favorables à la production dés énergies renouvelables (solaire, éolien) ainsi que la compétitivité croissante des énergies propres en comparaison aux énergies fossiles, légitiment la nouvelle ambition du Royaume, celle de devenir un pays exportateur de pétrole vert avant 2030. Le Maroc pourrait ainsi capter 2 à 4% du marché mondial de l’hydrogène, estimé à plusieurs milliers de tera watt/heure (TWh). Les dérivés de l’hydrogène que sont l’ammoniac vert et le méthanol pourraient également être rentables à court et moyen termes. Les entités marocaines qui ouvrent pour faire du Royaume un exportateur de pétrole vert à terme sont entre autres, l’Institut de recherche en énergie solaire et énergies nouvelles (Iresen), l’OCP et l’Université Mohammed VI Polytechnique.

    La Vie éco 

    Bientôt des centrales solaires flottantes au Maroc?

    Et si s’était la solution à l’évaporation des eaux dans les barrages du Maroc? Le photovoltaïque flottant, technologie qui consiste à mettre en place des centrales solaires sur les surfaces des bassins hydrauliques, pourra bientôt voir le jour sur les barrages du pays. Technique éprouvée dans les zones où l’occupation du sol est importante, le PV flottant est également une solution à la perte des eaux, due à l’évaporation des bassins aquatiques. Sans oublier sa vocation fondamentale, la production d’électricité. Pour le Maroc, l’allemand Suntrace est en train de réaliser une étude d’opportunité au profit de Masen. Elle devra déboucher sur l’adoption ou non du photovoltaïque flottant.

    Le Matin 

    Ouverture prochaine d’un consulat du Liberia à Dakhla

    Le Liberia va ouvrir un consulat à Dakhla dans les provinces du Sud du Maroc, a annoncé le ministre des Affaires étrangères du Liberia, Gbehzohngar Findley, qui effectue une visite de travail au Royaume. En plus du consulat du Liberia à Casablanca et de son ambassade à Rabat, « nous avons l’intention d’améliorer nos relations avec le Maroc et d’étendre nos services dans de nouvelles régions du Royaume », a dit Findley dans un point de presse à l’issue de ses entretiens avec le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, Nasser Bourita. Cette décision permettra de promouvoir les relations bilatérales de longue durée qui existent entre le Liberia et le Maroc, a soutenu le chef de la diplomatie libérienne.

    Share.

    Comments are closed.