La revue de presse du samedi 13 juin

3501
DR.

Voici les principaux titres développés par la presse nationale hebdomadaire:

Challenge

Vers l’émergence d’une industrie marocaine.

Les deux leçons à retenir de la crise pandémique actuelle, sont l’importance de posséder un Etat stratège et l’avantage indéniable d’une certaine verticalité de la décision politique sur le secteur économique. La création d’un fonds pour lutter contre les conséquences sanitaires et socio-économiques du Coronavirus, et la reconversion rapide de l’industrie textile pour fabriquer des masques et en exporter après seulement un mois, nous ont montré l’efficacité de la mobilisation du capital par l’Etat pour l’investir dans un secteur qu’il juge stratégique. Ce modèle qui a très bien fonctionné en temps de crise, doit en réalité servir de modèle pour l’émergence d’une industrie marocaine compétitive.

La Vie Eco 

Métiers de l’outsourcing: la crise sanitaire est une opportunité.

Le Maroc se positionne comme un acteur majeur de la filière de l’offshoring en créant les conditions favorables aux investissements dans ce domaine (zones offshore, conditions fiscales favorables aux investissements, développement des infrastructures du pays, programmes de formations…etc.). Cependant, au vu du potentiel, le Maroc n’en est qu’aux balbutiements dans ce domaine à l’échelle mondiale. Ce ralentissement prévu de l’économie doit être considéré comme une opportunité à saisir en vue d’accélérer le développement de l’offshore. Il faut savoir qu’à fin 2019, le chiffre d’affaires à l’export a totalisé plus de 11 milliards de DH, contre 10 milliards de DH une année auparavant. Le secteur emploie 100 000 personnes et compte plus de 1000 entreprises.

Telquel 

Stimuler les start-ups et pérenniser l’élan digital.

La technologie a prouvé son importance durant le confinement, mais aussi son agilité. Par exemple, l’application Wiqaytna a vu le jour en un mois. Génératrices d’emploi et de valeur ajoutée, les startups doivent bénéficier d’un mécanisme public de stimulation et d’encouragement via les EEP. Notamment en facilitant le passage de commandes auprès de ce nouvel écosystème. Autrement dit, revoir la façon d’acheter ces prestations. L’Etat a pris de très bonnes décisions en période de confinement, notamment à travers la dématérialisation, la mobilisation de la technologie, le télétravail, qui sont autant d’acquis sur lesquels il ne faut pas revenir. Il faudra pérenniser cet élan.

Casablanca: la fièvre du shopping.

Le shopping semble avoir manqué aux Casablancais, confinés depuis près de trois mois suite à l’état d’urgence sanitaire. Il suffit d’observer les foules qui se pressent devant les magasins fraichement rouverts pour s’en rendre compte. Sur le boulevard Al Massira Al Khadra à Casablanca, qui concentre les boutiques de plusieurs marques de prêt-à-porter, une cinquantaine de clients potentiels attendaient impatiemment, sous un soleil timide, l’ouverture d’une enseigne qui proposait pourtant un service gratuit de livraison à domicile pendant le confinement. Sauf que cette affluence ne permet pas toujours de respecter les mesures de distanciation physique, et rappelle la fragilité du déconfinement, notamment dans la zone 2, dont fait partie Casablanca, où le coronavirus circule encore activement.

Maroc-Hebdo 

300.000 inscrits à la campagne de dépistage de la CGEM.

On ne peut pas dire que les entreprises nationales ne fassent pas preuve, en cette période de Covid-19, de discipline pour parer et aider à parer à la pandémie. Moins d’une semaine après le lancement, le 3 juin 2020, de la « très large » campagne de dépistage au profit des salariés du privé par la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM), et ce suite à des instructions données dans ce sens par SM le Roi Mohammed VI, ce sont près de 300.000 de ces salariés qui se sont inscrits auprès de l’organisation patronale, ce qui représente plus de 3.700 entreprises réparties sur dix des douze régions du Royaume. Des chiffres qui ne peuvent bien évidemment que nous réjouir, puisqu’on sait que c’est grâce au testing de masse que la Covid-19 pourra véritablement être vaincu.