La revue de presse du samedi 12 décembre

2557
DR.

Le tunnel du détroit de Gibraltar, le Maroc soutien Audrey Azoulay, amnistie fiscale… Voici les principaux titres développés par la presse nationale hebdomadaire :

 

Finances News Hebdo
Vaccin anti-covid: qui veut se faire piquer ?

Dans ce contexte pandémique, il y a unanimité sur une chose : seul un vaccin pourra permettre de lutter efficacement contre le coronavirus et de réaliser une immunité collective. Sauf qu’à l’heure actuelle, toutes les annonces faites autour des vaccins développés par les grands laboratoires, font l’objet de scepticisme et de profonds doutes, sur fond de polémiques. Dès lors que le couple Bénéfice – Risque n’est pas très clairement circonscrit, et même si certains laboratoires ont annoncé des vaccins efficaces à plus de 90%, on peut comprendre que les populations soient réticentes à se faire vacciner, car, pour elles, pas question de servir de cobayes. Un refus motivé par la crainte des effets secondaires. Ce que l’on sait surtout, c’est que les scientifiques marocains défendent bec et ongles le vaccin de Sinopharm, élaboré selon un procédé vieux de 50 ans, et dont l’innocuité a, semble-t-il, été prouvée sur la santé de la personne vaccinée.

 

La Nouvelle Tribune
Le Maroc lève 3 Md$ sur le marché financier international

Le Maroc a émis, le 08 décembre 2020, avec succès un emprunt obligataire sur le marché financier international (MFI) d’un montant global de 3 milliards de dollars (Md$) en trois tranches, a annoncé, mercredi, le ministère de l’Economie, des finances et de la réforme de l’administration. La 1ère tranche d’une maturité de 7 ans, portant sur un montant de 750 millions de dollars (M$), a été émise à un spread de 175 points de base (pb) et un prix de 99,763% offrant ainsi un taux de rendement de 2,412% et servant un coupon de 2,375%, précise le ministère dans un communiqué. D’une maturité de 12 ans, la 2ème tranche, qui porte sur un montant de 1 Md$, a été émise à un spread de 200 pb et un prix de 99,570%, soit un taux de rendement de 3,043% et un coupon de 3%, tandis que la 3ème tranche, d’une maturité de 30 ans et une somme de 1,25 Md$, a été émise à un spread de 261 pb avec un prix de 100%, permettant un taux de rendement de 4% et un coupon de 4%, fait savoir la même source.

 

La Vie Eco
Amnistie fiscale: les transporteurs passent à la caisse

Une convention a été signée cette semaine avec la DGI pour fixer les détails de la régularisation fiscale des transporteurs et des professionnels de la logistique, en concertation avec les représentants de ce secteur, tant impacté par la crise de Covid-19. Cette convention concerne les diverses filières du secteur, notamment le transport national de marchandise, les transitaires, les commissaires de transport, les agents maritimes, les transports de messagerie, le transport du personnel, le transport touristique et la logistique. Les personnes qui s’acquittent spontanément des complètements des droits dus, bénéficient de l’annulation des majorations, amendes et pénalités prévus par le code général des impôts et de la dispense du contrôle fiscal. Les opérateurs en cessation d’activité sont exclus de cette opération d’amnistie fiscale. Laquelle opération, porte sur l’impôt sur les sociétés, l’impôt sur le revenu et enfin la taxe sur la valeur ajoutée, relatifs aux exercices 2016, 2017 et 2018.

 

Maroc Hebdo
Les FAR au secours des populations touchées par la vague de froid

C’est pour tenter de minimiser l’ampleur du froid et son impact effroyable sur les vies humaines que les Forces armées royales ont lancé, mercredi 9 décembre 2020, leur opération de secours au niveau des différentes régions du Maroc. Sur Hautes Instructions Royales, des composantes terrestre, aérienne et médicale des FAR sont ainsi mobilisées pour apporter secours, assistance et réconfort, en cas de besoin, aux populations qui pourraient être touchées par les intempéries, les chutes de neige et les vagues de froid, dans une logique de complémentarité avec les autorités locales. Le dispositif logistique mis en place vise à venir en aide aux populations enclavées pour leur acheminer denrées alimentaires, couvertures et soins de santé jusqu’aux points les plus reculés. Cette opération implique l’engagement de moyens aériens des Forces Royales Air, à travers des hélicoptères, considérés comme étant le vecteur le plus adapté à ce genre d’interventions.

 

L’observateur du Maroc et d’Afrique
Maroc-Espagne: vivement l’Afrotunnel

En annonçant la tenue prochaine d’une réunion de haut niveau Maroc-Espagne, la cheffe de la diplomatie espagnole Arancha Gonzalez Laya n’a pas manqué d’annoncer la couleur en soulignant que la priorité sera donnée dans cette réunion aux questions sur lesquelles il existe des accords entre les deux pays. Elle a aussi tenue à préciser qu’il s’agira de parvenir à des résultats concrets. Vendredi 27 novembre une réunion a été tenue entre le nouveau président exécutif de la Société espagnole d’études pour la communication fixe à travers le détroit de Gibraltar (SECEG) et son secrétaire général avec le maire de Tarifa. À l’ordre du jour figurait le projet de construction de l’infrastructure devant relier l’Espagne et le Maroc. Serait-ce un hasard que cette rencontre ait eu lieu peu de temps avant la réunion de haut niveau Maroc-Espagne ? Depuis la publication de cette information, Marocains et Espagnols espèrent que, cette fois-ci, la connexion terrestre tant attendue ne va plus rester un simple serpent de mer.

 

Le Canard Libéré
Le Maroc soutient la candidature d’Audrey Azoulay à l’Unesco

Le Maroc a officiellement annoncé, mercredi, son soutien à la candidature de la Secrétaire générale de l’Unesco, Audrey Azoulay, pour un second mandat à la tête de cette organisation onusienne. Ce soutien a été annoncé par l’ambassadeur-délégué permanent du Royaume du Maroc auprès de l’Unesco, Samir Addahre, lors de l’ouverture de la 210ème Session du Conseil Exécutif de l’Unesco qui se tient du 02 Décembre au 27 janvier 2021. «Je saisis cette occasion pour vous exprimer, Madame la Directrice Générale, au nom du Maroc, suite à l’annonce de votre candidature pour un second mandat, notre plein soutien et notre engagement à agir pour la concrétisation de cette candidature», a indiqué l’ambassadeur marocain dans une déclaration lors du débat plénier de cette 210ème Session.