La revue de presse du mercredi 19 août

2726
DR.

Voici les principaux titres développés par la presse nationale ce mercredi:

L’Économiste 

Impact sur l’environnement: la nouvelle loi publiée au BO.

Très attendu depuis quelques années, le nouveau dispositif relatif à l’évaluation d’impact sur l’environnement devra bientôt entrer en vigueur. La nouvelle loi, qui remplace celle en vigueur, a été publiée au Bulletin officiel du 13 août dernier. Son entrée en vigueur nécessite la mise en place d’une série de décrets d’application. Entre-temps, l’article de ce texte prévoit que les politiques, programmes et plans sectoriels, élaborés par l’Etat, les collectivités territoriales et les établissements publics, réalisés avant la publication de cette loi au BO, fassent l’objet d’une évaluation stratégique de l’impact environnemental. Celle-ci devra figurer lors de la présentation du bilan d’étape de chacun de ces programmes ou plans.

Maroc le Jour 

AMMC: feu vert au programme de rachat d’actions de Douja Prom Addoha.

L’Autorité marocaine du marché des capitaux (AMMC) a visé une notice d’information relative à un programme de rachat d’actions de la société « Douja Promotion Groupe Addoha ». Ce programme, qui commence le 11 septembre prochain et s’achève le 10 mars 2022, porte sur 4.025.512 actions comme nombre maximum à détenir, soit 1% du capital, fait savoir l’AMMC dans un communiqué, précisant que le prix maximum d’achat a été fixé à 12 dirhams, alors que celui minimum de vente à 6 dirhams. Ledit programme sera soumis à l’autorisation de l’Assemblée générale ordinaire qui se réunira le 03 septembre, ajoute la même source.

L’Opinion 

Bourses sociales d’études: l’UGEP sonne le tocsin sur les inégalités.

A l’approche de la rentrée scolaire dans le contexte défavorable lié aux conséquences de la pandémie sur la situation économique et sociale des populations à revenus modestes, l’Union Générale des Entreprises et Professions (UGEP) a tiré la sonnette d’alarme sur une inégalité flagrante qui caractérise le régime d’octroi des bourses sociales d’études. Ainsi, l’UGEP souligne que l’octroi des bourses sociales d’études est basé sur le critère des revenus des parents, ajoutant que si un des parents est assujetti à l’impôt, ils sont considérés comme non nécessiteux et, de ce fait, leurs enfants sont non éligibles à la bourse sociale d’études.

Al Bayane 

Migration clandestine: trois interpellations à El Jadida.

Le service provincial de la police judiciaire d’El Jadida a interpellé trois individus pour leurs liens présumés avec un réseau criminel s’activant dans l’organisation de la migration clandestine et le trafic des êtres humains. Les mis en cause, âgés entre 26 et 36 ans, ont été interpellés alors qu’ils tentaient de faire migrer des personnes de façon clandestine, indique un communiqué de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN), ajoutant que les investigations et fouilles menées dans le cadre de cette affaire ont permis d’interpeller cinq candidats à la migration clandestine et de saisir une voiture légère, trois moteurs de hors-bord et 500 litres de carburant. Les trois suspects ont été placés en garde à vue, tandis que les candidats à la migration illégale ont été soumis aux procédures de l’enquête préliminaire menée sous la supervision du parquet compétent, et ce en vue de déterminer les tenants et aboutissants de cette affaire ainsi que tous les complices impliqués dans ce réseau criminel, conclut la DGSN.

Akhbar Al Yaoum 

Skhirat-Temara: fin prématurée de la saison estivale.

Afin d’enrayer la propagation du coronavirus, et surtout après la hausse significative des cas de contamination au niveau de la région de Rabat, la préfecture de Skhirate-Temara a décidé une batterie de nouvelles mesures préventives à partir du 18 août. Ainsi, la préfecture a procédé à la fermeture des salles de sport et hammams imposant celle des commerces et des cafés à 21H. La préfecture a également décidé la fermeture des plages chaque jour à 10h du matin sans préciser l’heure de leur ouverture. Cette décision sonne la fin de la saison estivale pour les populations des zones concernées par la fermeture, selon le président du Conseil provincial de Temara, Zouhair Zemzami.

Al Yaoum Al Maghribi 

Le Royaume du Maroc suit avec préoccupation les évènements en cours depuis quelques heures au Mali.

Le Royaume du Maroc suit avec préoccupation les évènements en cours depuis quelques heures au Mali, a affirmé mardi le ministère des Affaires étrangères, de la coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger. « Le Royaume du Maroc, attaché à la stabilité dans ce pays, appelle les différentes parties à un dialogue responsable, au respect de l’ordre constitutionnel et à la préservation des acquis démocratiques, afin d’éviter tout retour en arrière préjudiciable au peuple malien », a indiqué le ministère dans un communiqué.