La revue de presse du mardi 5 janvier

2523
DR.

Le secteur des assurances se porte bien, vers une production record pour Renault, l’Otan reconnait la marocanité du Sahara… Voici les principaux titres développés par la presse nationale de ce mardi:

Le Matin 

Secteur des assurances en 2019: le Maroc conserve la deuxième place en Afrique et la troisième dans le monde arabe.

Le président de l’Autorité de Contrôle des assurances et de la prévoyance sociale (ACAPS), Hassan Boubrik, a indiqué que le chiffre d’affaires (CA) du secteur des assurances au Maroc a atteint 46,7 milliards de dirhams (MMDH) en 2019, permettant au Royaume de conserver la deuxième place en Afrique et la troisième dans le monde arabe. Cette annonce a été faite au cours d’une réunion avec le chef du gouvernement, Saad Dine El Otmani, lors de laquelle Boubrik a présenté le rapport annuel de l’Autorité au titre de l’année 2019 conformément à l’article 9 de la loi n° 64.12 portant création de l’Autorité chargée de contrôler les secteurs des assurances, de la retraite, de l’entraide et de l’assurance maladie obligatoire. Le président de l’Autorité a souligné lors de cette rencontre le « rôle pionnier » des secteurs de l’assurance et de la prévoyance sociale dans le Royaume en termes de couverture des particuliers, des institutions et des biens contre tout risque, notant que les institutions opérant dans ces deux secteurs gèrent pas moins de 516 MMDH d’actifs, indique un communiqué du Département du chef du gouvernement.

L’Economiste

 Tourisme: et maintenant les ATD! Cadeaux du Nouvel An pour le tourisme.

Un groupe d’entreprises touristiques ont vu leur compte bancaire bloqué via la procédure de l’avis à tiers détenteur (ATD). Parmi les structures concernées, figure une chaîne hôtelière de premier plan, dont le management a été informé par sa banque de l’activation de l’ATD, le jeudi 31 décembre. La procédure de recouvrement forcé a été évidemment mal accueillie par les opérateurs concernés, surtout en raison du contexte sanitaire marqué par la fermeture de la majorité des entreprises touristiques. La question maintenant est de savoir dans quelle mesure les différentes étapes de la procédure de l’ATD ont été scrupuleusement respectées. Les opérateurs en question déclarent que la mesure porte sur le recouvrement, notamment de la taxe professionnelle au titre de l’exercice 2020. Or, certaines entreprises n’ont pas encore épuisé leur cinquième année d’exonération de ladite taxe.

Aujourd’hui le Maroc

Incompatibilité et cumul d’indemnités: future bataille au Parlement.

Après les retraites, le cumul des indemnités. Une grosse bataille se prépare au Parlement. Les futures lois électorales sont attendues dans les prochaines semaines au Parlement. Le temps commence à presser. Moins de neuf mois au maximum nous séparent des prochaines élections car toutes les instances élues devront être renouvelées avant l’inauguration Royale de la session parlementaire le deuxième vendredi du mois d’octobre comme prévu par la Constitution. Si le gouvernement à travers le ministère de l’intérieur a effectué des progrès concernant plusieurs points, certaines modifications sont loin de faire l’unanimité. L’un des points d’achoppement concerne les incompatibilités entre plusieurs mandats. Certaines voix partisanes défendent des incompatibilités sur mesure en limitant notamment l’interdiction de cumuler le mandat de maire d’une grande ville avec celui de parlementaire. Si le consensus n’a pas été facile sur cette question, c’est qu’il existe des considérations pécuniaires.

L’Opinion

Maroc: Renault vise une production record en 2021.

Renault veut produire cette année 440.000 voitures au Maroc, dont 340.000 à Tanger et 100.000 à Casablanca. Cet objectif aurait dû être atteint en 2020, mais la pandémie a conduit à la fermeture temporaire des usines, d’autant plus qu’il y a eu de nombreux cas d’infection par Covid. En 2019, 395.000 voitures Dacia et Renault ont été produites au Maroc, dont 304.000 à Tanger et 91.000 à Casablanca. A Tanger, Renault prévoit de poursuivre la production des modèles Dokker et Lodgy. En outre, la production de Sandero, Sandero Stepway et Logan augmentera à Casablanca.

Libération

 L’OTAN adopte la carte du Maroc avec son Sahara.

Après la décision historique des Etats-Unis reconnaissant la souveraineté du Maroc sur son Sahara, les ennemis de l’intégrité territoriale du Royaume ont essuyé un autre revers émanant cette fois-ci de l’OTAN qui a publié récemment sur son site Internet la carte complète du Maroc sans l’amputer de son Sahara. Moussaoui Ajlaoui, expert associé à Ames-Center, a souligné que « l’adoption par l’OTAN de la carte complète du Royaume tout en incluant le Sahara marocain est un message politique aux dirigeants algériens, alors que le régime algérien cherche à exporter ses crises internes croissantes aux niveaux politique, économique et social en dehors de ses frontières, en gardant notamment un niveau élevé d’hostilité envers le Maroc et en instrumentalisant les Sahraouis séquestrés sur son sol ».

Akhbar Al Yaoum 

EEP: Les délais de paiement à 41,76 jours à fin novembre 2020.

La moyenne des délais de paiement déclarés par l’ensemble des EEP a atteint 41,76 jours à fin novembre 2020 contre 40,33 jours à fin octobre 2020, a annoncé la Direction des entreprises publiques et de la privatisation relevant du ministère de l’Economie, des finances et de la réforme de l’administration. Cette moyenne a été de 38,68 jours à fin septembre 2020, 38,02 en août 2020, 40,50 en juillet 2020, 40,58 jours en juin 2020 et 42 jours à fin décembre 2019, a ajouté la même source dans un avis à l’occasion de la publication par le ministère des délais de paiement déclarés par les EEP concernant le mois de novembre 2020 et ce, au niveau de la rubrique de l’Observatoire des Délais de Paiement (ODP). Cette publication à caractère mensuel s’inscrit dans le cadre de la démarche progressive adoptée par le ministère depuis la publication effectuée le 31 octobre 2019.