La revue de presse du mardi 22 septembre

3016
DR.

Le Maroc teste plus que l’Allemagne, un rapport accablant sur la pédophilie, une faculté fermée à Fès… voici les principaux titres développés dans la presse quotidienne de ce mardi 22 septembre: 

L’Économiste

Le Maroc parmi les pays qui dépistent le plus.

La barre des 100.000 cas vient d’être franchie au Maroc. Un chiffre qui inquiète certes, mais qui est loin de refléter la situation sur le terrain. Le taux de prévalence aujourd’hui est estimé à 10,8%. Mais, est-ce réaliste? Avec une moyenne de 22.000 tests/ jour, le Royaume figure parmi les pays qui dépistent le plus. En effet, la moyenne est de 65 tests sur 1.000 habitants, contre 17/1.000 en Italie, 16/1.000 en Allemagne et 5/1.000 en France. Le test PCR (real time polymerase chain reaction) requiert en effet une grande technicité. Plus on augmente le nombre de cycles, plus le test est fiable.

Aujourd’hui Le Maroc

Les prix des gels hydroalcooliques resteront plafonnés.

Les prix des gels hydroalcooliques resteront les mêmes durant les six prochains mois. Il a été décidé de proroger de 6 mois le plafonnement du prix de ces produits. Cette décision qui a été publiée au dernier Bulletin officiel ( BO) est en vigueur depuis le 16 septembre 2020. A noter qu’il s’agit d’une décision du ministère de l’Economie, des Finances et de la Réforme de l’administration, après consultation du Conseil de la concurrence. A travers cette mesure, il s’agit de contrecarrer les spéculations résultant de l’augmentation de la demande nationale pour ce produit et maîtriser leurs circuits de distribution, afin que ces produits soient accessibles à des prix raisonnables.

Maroc Le Jour

L’Institut pasteur assure continuer d’effectuer les tests PCR.

L’Institut Pasteur du Maroc (IPM) a assuré, lundi, continuer d’effectuer les dépistages par PCR (Polymerase Chain Reaction), en réaction à des informations de presse faisant état d’une « pénurie » des stocks de matériel nécessaire à la réalisation de tests Covid-19. En conformité avec la stratégie du ministère de la Santé de lutte anti-coronavirus, l’Institut mène, depuis le début de la pandémie, ces analyses au laboratoire de référence pour les virus émergents et dangereux, à raison de quelque 2.000 tests par jour, souligne l’IPM dans une mise au point destinée à « éclairer l’opinion publique ». Le ministère approvisionne, « de manière régulière et continue », l’Institut en équipements médicaux et matériel de laboratoire, via son stock central, précise-t-on. « Depuis l’apparition de la pandémie dans notre pays, l’Institut n’a jamais arrêté de réaliser les tests de dépistage du Covid-19 par la technique PCR », soutient encore la même source.

Al Bayane

Pédophilie: un rapport accablant du ministère public.

Au Maroc, les agressions sexuelles occupent la première place dans le classement des crimes commis contre les enfants. C’est le résultat qui ressort du dernier rapport de la présidence du ministère public. Le dernier rapport de la présidence du ministère public indique que 2 800 cas d’agressions sexuelles, dont la majorité avec violence, ont été commis contre les enfants. La même source souligne que le nombre d’affaires traitées s’élève à 7 263 en 2018 contre 5 980 en 2017. En 2018, ont été enregistrés 536 viols de filles mineures et 1 756 attentats à la pudeur avec violence contre 1 422 filles et et 178 garçons. Aussi, dénombre-t-on, 309 cas d’enlèvements (275 filles et 34 garçons).

Akhbar Al Yaoum

Meknès: la faculté des sciences fermées à cause du Covid.

Après la fermeture, la semaine dernière, de certaines écoles à El Hajeb, Azrou et Ifrane, c’est au tour de la Faculté des sciences de Meknès de fermer ses portes à cause du Coronavirus. En effet, la Faculté relevant de l’Université Moulay Ismail a aussi annoncé le report des examens de la session du printemps prévus initialement lundi 21 septembre. Selon les sources du journal, les tests Covid-19, auxquels ont été soumis les cadres éducatifs et administratifs en vue des examens de la session du printemps, ont révélé la contamination du Secrétaire général, en plus de plusieurs professeurs chercheurs et cadres administratifs de la faculté. Face à cette situation préoccupante, le doyen de la faculté des science a convoqué une réunion virtuelle du Conseil de l’Université pour l’examen de la situation épidémiologique avant de décider de fermer les portes et suspendre l’activité de tous ses services pour une durée de deux semaines.

Al Massae

Carburants: Un nouveau décret pour un meilleur contrôle de qualité.

Après la polémique alimentée autour des fraudes dans les carburants et leurs conséquences sur l’environnement, le gouvernement s’apprête à adopter un nouveau projet de décret relatif à l’importation, l’exportation, le raffinage et la distribution des hydrocarbures. Ce nouveau texte confère à l’autorité gouvernementale en charge de l’Energie de prendre toutes les dispositions nécessaires pour un contrôle plus strict de la qualité des carburants et du gaz. Le projet explique également les modalités d’application des exigences relatives à la quantité de stocks permanents de produits pétroliers liquides ou de gaz naturel, auxquels doivent satisfaire les gestionnaires de stations de stockage ou ravitaillement ou de stations-service, et les conditions de contrôle de leur disponibilité.