H24Info est un produit du groupe

    GEOMEDIA est l’un des groupes-médias les plus importants au Maroc avec 3 titres majeurs (Print et Web):

    Crée en 2013, H24Info s’est imposé comme le support-média francophone de référence auprès de lecteurs en quête d’une information fiable et instantanée sur le canal digital. H24 Info enregistre plus de 30 Millions de visites annuelles.

    Numéro dépôt légal : ص 2018/22

    Les imprimeries en crise, le ras-le-bol des loueurs de voitures, nouvelle feuille de route pour le secteur touristique… Voici les principaux titres développés par la presse nationale de ce lundi: 

    Le Matin 

    Le SG du Conseil de coopération du Golfe exprime ses regrets face à l’évolution des relations entre le Maroc et l’Algérie.

    Le Secrétaire général du Conseil de coopération des États arabes du Golfe, Nayef Falah Mubarak Al-Hajraf, a exprimé son regret face à l’évolution des relations entre le Maroc et l’Algérie suite à la décision unilatérale d’Alger de rompre ses relations diplomatiques avec le Royaume. Dans un communiqué publié vendredi, le secrétaire général a exprimé son espoir d’un retour à la normale des relations entre les deux pays, appelant « les frères des deux pays au dialogue et à la diplomatie comme moyen pour résoudre les questions litigieuses en vue d’ouvrir une nouvelle page des relations entre les deux pays frères, reflétant les liens qui les unissent et qui bénéficient à leurs peuples, réalisant la sécurité et la stabilité et renforçant l’action arabe commune ».

    L’Economiste

    Les imprimeurs mangent leur pain.

    Ce n’est pas la joie chez les imprimeurs. « L’industrie est frappée de plein fouet par les implications économiques négatives de la crise sanitaire. A commencer par l’arrêt du secteur de l’événementiel qui remonte au tout début de l’état d’urgence en mars 2020. Or, l’événementiel est le premier donneur d’ordre de l’industrie de l’impression et représente pratiquement 70% de son chiffre d’affaires », explique Tarik Lallouch, président du Groupement marocain de l’impression, de l’industrie publicitaire et des fabricants de l’événementiel. A rappeler que l’interdiction des rassemblements, et par ricochet des festivals, conférences, théâtre, salles de cinéma, animation touristique…, s’est traduite par la suppression des budgets destinés à l’impression des flyers, brochures, affiches et autres dépliants.

    Aujourd’hui le Maroc

    Tests PCR: la CGEM réclame une baisse des tarifs.

    Le président de la CGEM, Chakib Alj a adressé récemment un courrier au ministère de la santé pour la mise en place d’une offre unifiée et accessible des tests PCR. « Compte tenu de la recrudescence du nombre des contaminations, il est nécessaire de maintenir un niveau élevé de vigilance, notamment via des dépistages massifs en entreprise», indique Chakib Alj. Ce dernier déplore l’offre actuelle des tests PCR qui est hétérogène en termes de prix et reste peu abordable. Le président de la confédération patronale appelle le ministre de la santé à intervenir auprès des laboratoires afin de revoir à la baisse et d’unifier le coût des tests PCR.

    L’Opinion

    Crise du Covid-19: location de voitures, un secteur au bord du gouffre.

    Le retour des MRE et la saison estivale ont représenté un bol d’oxygène pour les professionnels de location de voitures après deux années cauchemardesques d’arrêt d’activité quasi-total. Aujourd’hui, les professionnels du secteur se retrouvent dans un noir absolu. Ces derniers rejettent les critiques des usagers sur une flambée des prix et évoquent un simple ajustement après 20 mois de quasi-inactivité. A l’approche de la fin de de la saison estivale et avec le départ des MRE, les loueurs de voitures craignent pour leur activité alors qu’aucun mécanisme dédié n’a été dévoilé par un gouvernement en fin de mandat.

    Al Yyaoum Al Maghribi

    Tourisme: nouvelle feuille de route pour dynamiser le secteur.

    La Confédération nationale du Tourisme (CNT) a validé, jeudi lors du premier Conseil d’administration de son nouveau bureau, sa nouvelle feuille de route avec l’organisation des instances de sa gouvernance, les chantiers prioritaires et le programme d’action 2021-2024. Cette feuille de route se fixe notamment des priorités pour la période allant de juillet à décembre 2021, notamment la finalisation des démarches entre les départements du Tourisme et des Finances, et la Direction générale des collectivités locales pour le report de paiement des taxes locales et de la taxe professionnelle a partir de janvier 2022, la signature de la convention spécifique avec le groupement professionnel des banques du Maroc pour permettre le reprofilage de de la dette bancaire a long terme ainsi que la signature d’un nouveau contrat-programme 2022-2024.

     

    Share.

    Comments are closed.