La revue de presse du lundi 3 mai

Le Maroc un partenaire essentiel de Washington, 25% des cafés et restaurants ont fermé, la campagne de vaccination repart de plus belle… Voici les principaux titres développés par la presse nationale de lundi:

Le Matin 

Pour Washington, le Maroc est un « partenaire essentiel » pour la sécurité au Sahel.

L’entretien téléphonique entre le Secrétaire d’État américain, Antony J. Blinken, et le ministre des Affaires étrangères, de la coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, Nasser Bourita, a confirmé la dimension « historique et stratégique » de la relation entre Washington et Rabat, et démontré que l’administration Biden compte sur le Maroc comme « partenaire essentiel » pour la sécurité au Sahel, le développement en Afrique et la paix au Moyen Orient, a indiqué l’analyste américain, Calvin Dark. « L’entretien entre le Secrétaire Blinken et le Ministre Bourita a démontré que les relations entre le Maroc et les États-Unis ne sont pas simplement historiques et amicales – elles sont actives, en croissance et stratégiques », a relevé ce spécialiste des questions internationales, dans une déclaration à la MAP à Washington.

Aujourd’hui Le Maroc

Classement des meilleures universités mondiales: le Maroc 4ème en Afrique et dans le monde arabe.

Belle performance pour les universités marocaines dans le dernier classement 2021-2022 du Center for World University Rankings (CWUR). Pour cette édition, quatre universités marocaines font partie du club restreint des meilleures universités au niveau mondial. Il s’agit de l’Université Mohammed V, Université Mohammed Premier, Université Cadi Ayyad et Université Hassan II. En termes du nombre d’universités classées, le Maroc se hisse par conséquent à la quatrième position au niveau africain et se place quatrième dans le monde arabe. Publié annuellement depuis 2012, ce classement intègre 2000 meilleures universités mondiales sur un total de 19788 universités évaluées.

Maroc le jour

Tourisme/relance: priorité à la reconstruction de la demande.

La priorité des trois prochaines années pour le Maroc sur le plan touristique est de reconstruire sa demande et retrouver sa base de 13 millions de touristes, a souligné, le directeur général de l’Office national marocain du Tourisme (ONMT), Adel El Fakir. « Il nous faudra absolument attendre la reprise, passer la période de la relance et reconstruction, et observer et sonder les nouveaux comportements et les nouvelles tendances pour pouvoir positionner le vrai potentiel de la destination », a indiqué El Fakir, dans une interview accordée au magazine hebdomadaire « La Vie Eco ». « Notre challenge est de positionner le Maroc comme une des destinations majeures du +Revenge travel+ dès que les conditions de reprise seront réunies, en capitalisant sur l’excellente image dont jouit le Maroc au niveau de la gestion de la pandémie et surtout de l’opération de vaccination » a-t-il soutenu.

Al Yaoum Al Maghribi

Le CSCA réaffirme l’importance de préserver la liberté de création.

Le Conseil Supérieur de la Communication audiovisuelle (CSCA) a réaffirmé, à l’issue de sa réunion du 27 avril 2021, l’importance de préserver la liberté de création suite à plusieurs plaintes concernant différentes œuvres de fiction télévisuelle. Un communiqué de la Haute Autorité de la Communication audiovisuelle (HACA) indique que le CSCA a, après avoir étudié l’ensemble de ces plaintes, délibéré et statué à leur sujet, mis en exergue que la liberté de création artistique telle que garantie par la Constitution fait partie intégrante de la liberté de la communication audiovisuelle consacrée par la loi N°77.03 relative à la communication audiovisuelle et par la loi N°11.15 relative à la réorganisation de la Haute Autorité, affirmant que ce droit à la liberté doit être garanti tout particulièrement quand il s’agit d’œuvres de fiction.

Al Ahdath Al Maghribia

25% des cafés et restaurants ont fermé leurs portes

L’Association nationale des propriétaires de cafés et restaurants au Maroc a affirmé que la pandémie de coronavirus et les décisions qui l’ont accompagnée ont contraint environ 25% des cafés et restaurants à fermer définitivement leurs portes, à cause de leur incapacité à suivre le rythme des décisions gouvernementales. Dans un mémorandum de “sauvetage” envoyée aux groupes parlementaires, l’Association a déclaré que l’incapacité de dizaines de milliers d’unités du secteur à résister aux décisions gouvernementales liées à la pandémie reflète une “fragilité structurelle” de plus des deux tiers de ces unités, en raison du grand fossé entre l’arsenal juridique, les régimes fiscaux et la réalité du secteur. Pour surmonter le spectre de la faillite, l’Association a proposé d’indemniser d’abord tous les employés déclarés à la CNSS, et ensuite les autres salariés, selon une liste présentée par l’employeur, à condition de maintenir ces salariés pendant une période d’au moins 6 mois.

Al Alam

La campagne nationale de vaccination se rétablit, les Marocains appelés au respect.

Après avoir été perturbée en raison de l’épuisement du stock, la campagne nationale de vaccination contre le covid-19 a repris son rythme, le nombre de personnes ayant reçu la première dose a dépassé le seuil de cinq millions. Le Maroc a reçu vendredi 500 000 doses du vaccin chinois, après avoir reçu 500 000 doses supplémentaires au début de cette semaine. Jusqu’à présent, le Maroc a reçu 9,5 millions de doses de vaccins anti-covid-19, réparties entre le vaccin britannique AstraZeneca et le chinois Sinopharm, en plus de 300 000 doses que le Royaume a reçues dans le cadre du mécanisme Covax. Le Maroc s’active pour recevoir d’autres lots de vaccin. La RAM aurait programmé trois vols vers la Russie afin d’en acheminer 1,5 million de vaccin Sputnik.