La revue de presse du lundi 22 juin

3983
DR.

Voici les principaux titres développés par la presse nationale de ce lundi: 

L’Economiste 

Le gouvernement lâche le tourisme?

Les opérateurs du tourisme n’ont rien pu ou su tirer du chef du gouvernement lors de la séance de travail tenue le 19 juin dernier: Saad Dine El Otmani n’a donné aucune date pour la réouverture des frontières et ne s’est avancé sur aucune promesse de soutien au tourisme. La rencontre était plutôt protocolaire, pour l’apparat. Il a fallu une crise comme la Covid-19 pour que le chef du gouvernement reçoive les professionnels. Aujourd’hui, les opérateurs demandent de la visibilité sur l’ouverture des frontières et aucun ministre, pas même le chef de l’exécutif, n’ose aborder le sujet. « Il faut savoir que le secteur va rester sinistré même après la reprise et la réouverture des frontières », indique Khalid Benazzouz, président de la Fédération nationale des agences de voyages.

Aujourd’hui le Maroc 

Les artistes s’impatientent.

Le Syndicat marocain des professionnels des arts dramatiques (SMPAD) revendique l’accélération du retour aux plateaux de tournage. Une demande que cette structure vient de formuler lors d’une réunion en ligne, à l’adresse de la tutelle, des professionnels de l’audiovisuel et du Centre cinématographique marocain. Un retour que le syndicat veut selon « des protocoles sanitaires particuliers, appropriés et parallèles ou similaires à ceux adoptés pour les entreprises ». L’objectif étant pour le SMPAD, de permettre aux artistes et professionnels de « reprendre le travail, gagner leur vie et honorer leurs engagements dans des conditions préventives particulières ».

L’Opinion 

Bac 2020 : des facilités pour les candidats en situation de handicap.

Les candidats en situation de handicap bénéficieront, selon leur handicap, de formules d’adaptation leur facilitant la passation de l’examen national du baccalauréat. Sur le plan national, leur nombre est passé de 402 au titre de la session de 2019 à 539 cette année, répartis entre 11 branches d’études. La région Rabat-Salé-Kénitra en compte un bon nombre. Ils sont 181 candidats en situation de handicap et 27 malvoyants. Des comités sont chargés d’étudier les demandes et dossiers de ces candidats. Ces derniers bénéficient de trois facilités. Selon le directeur de l’Académie régionale de l’AREF de Rabat-Salé-Kénitra, Mohamed Aderdour, ils peuvent demander un accompagnateur pour aider ceux qui n’arrivent pas à écrire et bénéficier d’un temps supplémentaire, soit le tiers de la durée de l’examen, ainsi que des épreuves adaptées contenant des QCM et des questions facilitant les réponses.

Al Ahdath Al Maghribiya 

Reprise des examens pour l’obtention des permis de conduire.

Les centres immatriculateurs chargés de l’examen de conduite pour l’obtention des permis de conduire ont repris leurs activités, a annoncé l’Agence nationale de la sécurité routière (NARSA). Conformément aux mesures prises par les pouvoirs publics compétents pour la levée progressive du confinement et aux spécificités de chaque zone (zones d’allègement des restrictions 1 et 2), il a été décidé la reprise des activités des centres immatriculateurs relatives à l’examen de conduite pour l’obtention des permis de conduire, souligne la NARSA dans un communiqué publié. Les centres immatriculateurs se trouvant dans la zone 1 organiseront les examens théoriques et pratiques à partir du 24 juin. Ainsi, les établissements d’enseignement de la conduite de ladite zone peuvent recevoir les candidats, les encadrer et les former conformément aux mesures sanitaires contenues dans la charte récemment signée entre la NARSA et les professionnels de ce secteur.

Al Massae 

Covid-19 : 1.975.000 tests de dépistage à fin juillet.

Le ministère de la Santé prévoit la réalisation de 1.975.000 tests de dépistage du Coronavirus vers la fin du mois de juillet. « Il faudrait prendre en considération la capacité litière minimale des services de réanimation lors de la répartition des villes en zones I et II et adapter l’écosystème santé selon l’évolution de la situation épidémiologique », explique le ministère dans un rapport interne, estimant le nombre de contamination à la Covid-19 à 25.000 cas à fin juillet en plus des cas déjà diagnostiqués. • Rapatriement des Marocains : le rythme s’accélère. « Des vols de rapatriement visant les personnes bloquées en France, en Tunisie, aux Emirats Arabes Unis, et aux Pays-Bas, interviendront à partir de ce lundi » indique une source du journal. Dans un premier temps, « trois vols seront entamés, ce lundi, depuis la France et à destination d’Agadir », ajoute la même source. Il s’agit de deux vols depuis l’aéroport de Paris-Charles de Gaulle, et un autre depuis l’aéroport de Lyon. Au total 450 personnes seront rapatriées de France, avec une capacité de 150 personnes par avion. Les opérations de rapatriement se poursuivront dans les semaines à venir.