La revue de presse du lundi 13 juillet

3210
DR.

Voici les principaux titres développés par la presse nationale de ce lundi: 

Le Matin

Chambre des représentants: Adoption en commission de la première partie du PLF rectificative.

La Commission des finances et du développement économique à la Chambre des représentants a adopté, dans la nuit de samedi à dimanche, la première partie du projet de loi de finances rectificative n° 35.20 au titre de l’année 2020. Ce projet de loi qui a fait l’objet d’une série d’amendements a été approuvé à la majorité, avec 22 voix favorables et 10 voix contre. Le projet de loi de finances rectificative vise à garantir les mécanismes d’appui nécessaires à la reprise progressive de l’activité économique, à préserver l’emploi en mettant en place des mesures pratiques pour améliorer l’efficacité de l’administration et ce, en s’appuyant sur trois piliers fondamentaux à savoir, l’accompagnement de la relance progressive de l’économie, la préservation de l’emploi et l’accélération de la mise en œuvre des réformes de l’administration. La Chambre des représentants tiendra lundi deux séances plénières consacrées à l’examen et au vote de la première partie de ce PLF.

L’Economiste 

RUSH sans précédent sur les vols de RAM.

RUSH sans précédent sur les vols spéciaux de Royal Air Maroc. Les agences de la compagnie nationale ont été littéralement prises d’assaut le week-end dernier par des centaines de MRE (pour la majorité) bloqués au Maroc depuis le confinement décrété en mars dernier. Si officiellement, les vols sont disponibles à la vente sur le site Internet de la Compagnie et à travers ses centres d’appels et ses agences commerciales, beaucoup se sont rabattus sur les agences. «Dès l’ouverture de la commercialisation vendredi 10 juillet à 16h, tout le monde s’est rué sur le site web de la compagnie», assure une source auprès de RAM. Ce qui a occasionné une saturation du site et un bug des réservations. «En 24 heures, nous avons enregistré un record inédit: plus de 16.000 réservations dont 50% sur l’axe Casa-Paris dans les deux sens et 40% sur les 3 premiers jours», tient à préciser la compagnie.

L’Opinion

Cession de la Samir à l’Etat: L’Istiqlal apporte son soutien.

La crise sanitaire et économique a mis en évidence l’importance de la sécurité énergétique de notre pays et de la défense des droits des consommateurs, ce qui a poussé à repenser le statut de la Société anonyme marocaine de l’industrie du raffinage (SAMIR), privatisée en 1997. Une opération qui entre dans le cadre de la prise des mesures nécessaires pour lutter contre les répercussions économiques de la pandémie, et ce, conformément à l’article 5 du projet de décret-loi n°2.20.292 édictant des mesures spécifiques à l’état d’urgence sanitaire. Dans ce sens, le Front National de Sauvegarde de la Samir (FNSS), continue à mener des initiatives et efforts destinés à demander la reprise de la production de la raffinerie de pétrole de la ville de Mohammedia et à protéger le pouvoir d’achat des consommateurs contre les prix exorbitants des hydrocarbures. Pour cela, des représentants du FNSS ont présenté deux propositions de loi, l’une relative à la cession de la Samir à l’Etat marocain et l’autre au sujet de la régulation du secteur des hydrocarbures.

Al Yaoum Al Maghribi 

El Otmani: « Amnesty International » n’a pas fourni les preuves matérielles que le gouvernement marocain n’a eu de cesse de demander.

La réponse de la secrétaire générale par intérim d’Amnesty International (AI), Julie Verhaar, n’a pas fourni les preuves matérielles que le gouvernement marocain n’a eu de cesse de demander à l’Organisation depuis la publication de son rapport, qui renferme des accusations infondées contre le Maroc et qui était assorti d’une campagne médiatique internationale à des fins de diffamation et de condamnation, a affirmé le Chef du gouvernement, Saad Dine El Otmani. « Dans le gouvernement marocain, nous insistons toujours à nous faire parvenir une copie du rapport d’expertise scientifique adoptée pour adresser ces accusations infondées ou de le rendre public, au lieu de publier un rapport truffé d’expressions qui renvoient à des hypothèses en contradiction avec les critères scientifiques de l’expertise, ce qui fait des jugements, avancés comme sûrs dans le rapport, que de simples expressions dépourvues de tout fondement scientifique pour prouver le lien des infiltrations présumées de téléphones donnés avec le Maroc », a déclaré El Otmani à la MAP.

Assahraa Al Maghribiya 

André Azoulay: le tourisme de demain sera celui de la Culture, de l’Ecologie et du Bien-être.

Le tourisme de demain sera celui de la Culture, de l’Ecologie et du Bien-être, a affirmé, le Conseiller de Sa Majesté le Roi et Président-Fondateur de l’Association Essaouira-Mogador, André Azoulay, en présentant, samedi à Dar Souiri, la Feuille de Route d’Essaouira pour la saison estivale et pour la rentrée, en présence de la ministre du Tourisme, de l’Artisanat, du Transport aérien et de l’Economie sociale, Nadia Fettah Alaoui. Initiée par l’Association Essaouira-Mogador en partenariat avec le Conseil Provincial du Tourisme et en étroite concertation avec les autorités locales, cette Feuille de Route propose un agenda exceptionnel aux visiteurs de la Cité des Alizés, avec une programmation patrimoniale, culturelle, artistique, écologique, sportive et ludique, d’une densité et d’une créativité à tous égards remarquables et souvent inédites. Azoulay a également souligné que cette Feuille de Route « est le fruit à la fois du talent mais surtout de l’engagement, du bénévolat et du militantisme de l’ensemble des Souiris qui ont pu avec générosité et un engagement militant travailler pendant des semaines pour tracer les contours de cette Feuille, en puisant dans ce que nous avons comme atouts ».