La revue de presse du jeudi 28 janvier

2855
DR.

Bientôt de nouveaux consulats au Sahara, des normes internationales pour les crèches, Dounia Batma condamnée à un an de prison… Voici les principaux titres développés par la presse nationale de ce jeudi: 

Le Matin

Sahara: l’ouverture d’un consulat émirati devrait être suivie par d’autres États du Golfe.

L’ouverture, en octobre dernier, par les Émirats Arabes Unis d’un consulat général dans le Sahara marocain « devrait être suivie » par d’autres États du Golfe, affirme Gérard Vespierre, directeur de Recherche à la Fondation d’Études pour le Moyen-Orient (FEMO) et président de Strategic Conseils dans une analyse parue mardi dans le quotidien français « La Tribune ». Dans cette analyse, le chercheur et conférencier en géopolitique revient sur le développement des relations maroco-émiraties dans les différents domaines depuis les années 70. La décision émiratie d’ouvrir un consulat à Laâyoune, intervenue quelques semaines avant la reconnaissance par les États-Unis de la souveraineté du Maroc sur son Sahara constitue un « acte diplomatique fort », relève le chercheur et conférencier en géopolitique, ajoutant qu’à travers cette ouverture, les Émirats Arabes Unis « reconnaissent de ce fait la souveraineté marocaine sur le Sahara ».

Aujourd’hui le Maroc

Bientôt des normes internationales pour les crèches privées et publiques.

Le développement du jeune enfant est fortement tributaire de la qualité de l’environnement et des conditions dans lesquels il évolue. C’est dans ce contexte que le bureau de l’Unicef au Maroc lance un appel à consultation pour l’élaboration d’un cahier de charges à l’intention des crèches publiques et privées au Maroc, en vue d’améliorer la qualité d’accueil dans ces structures. Selon un document publié par l’Unicef au Maroc, le cahier des charges visera à expliciter les standards minimums de prise en charge, en termes d’infrastructures et matériel (normes architecturales), de contenu d’éveil et d’apprentissage pour les crèches publiques et privées, englobant tous les aspects de formation du personnel, de sécurité, d’hygiène et de gestion, de mesures de protection de la petite enfance et des aspects de gouvernance de l’ensemble des crèches prenant en charge les enfants de 3 mois à 4 ans.

L’Economiste

Export: les entreprises abîmées par la Covid.

A part les phosphates, l’agriculture et l’agroalimentaire, les exportations sont en retrait. Derrière les chiffres qui indiquent un recul global de 8,4% des exportations inférieur à celui des importations qui ont cédé 15,9%, de nombreuses entreprises exportatrices se retrouvent en situation délicate. La baisse des commandes, due à la crise sanitaire, s’est traduite par une diminution des volumes des ventes à l’extérieur de huit entreprises sur dix au 2ème semestre 2020 avec des situations variées selon la taille des entreprises : 93,5% chez les TPE, 78,5% chez les PME et 69,5% pour les grandes entreprises. L’enquête du HCP du 22 au 30 décembre décembre 2020, auprès d’un échantillon de 3.600 entreprises organisées, relève qu’à peine 4,2% des entreprises exportatrices ont noté une augmentation de leurs ventes à l’extérieur. Les chefs d’entreprise restent pessimistes quant à l’évolution de leurs exportations durant cette année.

L’Opinion

Azemmour: bientôt un campus universitaire.

Bonne nouvelle pour les étudiants de la ville d’Azemmour et régions. Une convention de partenariat pour la création d’un noyau universitaire à Azemmour a été entérinée par le conseil de la ville à l’issue d’une rencontre de travail avec la présidence de l’Université Chouaib Doukkali. La ville d’Azemour s’est ainsi engagée à mobiliser une fourchette de 15 hectares, pour le développement du futur campus universitaire qui comprendra à terme une école supérieur, un institut, des facultés, une cité universitaire et un complexe sportif.

Al Massae

Dounia Batma condamnée à un an de prison ferme

La Cour d’appel de Marrakech a condamné, mercredi, Dounia Batma, poursuivie dans le cadre de l’affaire « Hamza mon Bb », à un an de prison ferme, selon une source judiciaire. Après examen des preuves qui attestent les faits qui sont reprochés à Dounia Batma, la Cour d’appel a décidé d’augmenter de quatre mois la peine d’emprisonnement de huit mois prononcée à l’encontre de ladite mise en cause, en première instance, assortie d’une amende de 10.000 DH, précise la même source.

Assahraa Al Maghribiya

Villes sans bidonvilles; plus de 301.000 familles bénéficiaires à fin 2020.

Un total de 301.914 familles ont bénéficié du programme national « Villes sans bidonvilles » à fin 2020, soit près de 66% des familles concernées après mise à jour de ce programme, a affirmé mercredi la ministre de l’Aménagement du Territoire national, de l’Urbanisme, de l’Habitat et de la politique de la ville, Nouzha Bouchareb. Quelque 152.000 familles attendent leur tour, dont plus de 70.000 sont concernées par des unités réalisées ou en cours de réalisation, a précisé Bouchareb devant la commission de contrôle des finances publiques à la Chambre des représentants.