La revue de presse du jeudi 23 avril

DR.

Voici les principaux titres développés par la presse quotidienne de ce jeudi 23 avril:

L’Economiste

Coronavirus: le Maroc a évité 60.000 cas de contamination.

La mise en place de l’état d’urgence sanitaire et du confinement obligatoire a permis au Maroc d’éviter 60.000 cas de contamination et près de 4.000 décès, a indiqué le chef du gouvernement Saad Dine El Otmani. Interpellé sur les modalités de déconfinement, El Otmani a affirmé que « rien n’a été encore tranché sur cette question », soulignant que « le déconfinement devra se baser sur une stratégie bien ficelée. Ce qui est sûr, c’est que « la sortie de l’état d’urgence sanitaire se fera de façon progressive, peut-être avec des rythmes différents en fonction de la situation au niveau régional et provincial », a assuré le chef du gouvernement qui s’exprimait lors de la séance mensuelle des questions de politiques publiques à la Chambre des Conseillers.

Aujourd’hui le Maroc 

Covid : Près de 726.000 emplois réduits.

Depuis le début de la crise sanitaire et jusqu’à début avril, près de 726.000 postes, hors secteurs financier et agricole, auraient été réduits, soit 2% de la main-d’œuvre des entreprises organisées. Cette proportion s’élève à 21% pour les TPE, à 22% pour les PME et à 19% pour les grandes entreprises. A noter que plus de la moitié des effectifs réduits (57%) sont observés au niveau des très petites, petites et moyennes entreprises. Pour ce qui est des secteurs ayant observé une réduction notable d’emplois en cette période, les services arrivent en tête avec 245.000 postes de travail réduits, soit 17,5% de l’emploi total de ce secteur. Se référant à l’enquête du HCP, 27% des entreprises étaient contraintes de réduire leurs effectifs momentanément voire définitivement.

Libération 

L’effort est actuellement concentré sur la reprise économique.

Le Chef du gouvernement Saad Dine El Otmani a souligné, que l’effort est actuellement concentré sur la mise en place d’une approche proactive et des scénarios pour relancer l’économie nationale à travers le redémarrage progressif des différents secteurs d’activité. Répondant à une question centrale sur « la réalité et les perspectives de la lutte contre les répercussions du coronavirus » lors de la séance mensuelle consacrée à la politique générale à la Chambre des conseillers, M. El Otmani a indiqué que le gouvernement fait de tout son mieux pour soutenir et accompagner les entreprises qui se trouvent dans une situation difficile en raison des répercussions de la pandémie. L’exécutif compte sur les entreprises ayant pu résister à cette circonstance en vue de contribuer à l’effort national collectif en assurant la continuité de leurs activités de production et maintenant les postes d’emploi ».

Al Massae 

Les marchés déçoivent El Otmani.

Bien que le Chef du gouvernement se soit montré rassurant, les prix ont fortement augmenté durant le mois de mars. En effet, selon le HCP, L’indice des prix à la consommation (IPC) a connu, au cours du mois de mars, une hausse de 0,4% par rapport au mois précédent. Cette variation est le résultat de la hausse de 1,3% de l’indice des produits alimentaires et de la baisse de 0,2% de l’indice des produits non alimentaires, explique le HCP dans une note d’information relative à l’IPC du mois de mars 2020.

Al Alam 

Une société marocaine développe des masques réutilisables.

La société marocaine « Mustang Workwear », spécialisée dans les vêtements de protection, s’est reconvertie dans la fabrication de masques en tissu réutilisables, en vue de contribuer à satisfaire une demande grandissante en moyens de protection face à la propagation de la pandémie du nouveau coronavirus (Covid-19). L’usine située à Casablanca indique, dans un communiqué, qu’elle a une capacité de production quotidienne de 10.000 masques de ce type, certifiés par l’Institut marocain de normalisation (Imanor). Fabriqué en sergé poly-coton à l’extérieur et thermocollé à l’intérieure pour une meilleure protection, ce masque barrière, qui a obtenu des performances de filtrations supérieures à 70%, peut être lavé jusqu’à 15 fois, ce qui représente une solution pratique et économique pour les utilisateurs, précise le communiqué.