La revue de presse du jeudi 10 juin

1927

Les bons comptes de l’industrie, baisse des violences faites aux femmes, Benmoussa rencontre les chefs de partis… Voici les principaux titres développés par la presse quotidienne de ce jeudi:

L’Economiste

Les bons comptes de l’industrie.

L’industrie reprend et les emplois semblent se stabiliser si l’on se réfère aux statistiques du département de l’Industrie, lesquelles s’appuient sur les déclarations CNSS. A fin avril, les exportations du secteur industriel ont évolué de 27,6%. L’automobile a enregistré 29,5 milliards de DH à l’export contre 18,1 milliards en 2020 et 28,2 milliards en 2019. L’industrie alimentaire, quant à elle, se porte bien. Elle est sur une hausse de 5,9% à fin avril. A l’exception de l’aéronautique, les autres secteurs industriels se maintiennent et réalisent aussi de légers taux d’accroissement comme c’est le cas pour l’industrie pharmaceutique ainsi que l’électronique et l’électricité.

Master: rappel à l’ordre du ministère. Dans les établissements universitaires, les masters peuvent parfois prendre plus que la durée réglementaire, à savoir 2 ans (4 semestres). Généralement, les étudiants débordent sur le délai normal de leur formation en raison de leur incapacité à soutenir leur mémoire de master dans les temps. Le Département de l’Enseignement supérieur vient d’envoyer une note aux universités, les appelant à exhorter leurs établissements à veiller au respect des délais réglementaires.

Aujourd’hui Le Maroc

2021, l’année des territoires intelligents.

Les collectivités territoriales accélèrent leur digitalisation. Le focus sera établi sur le gouvernement ouvert (Open gouvernement) et la gestion par les données (Data Driven) comme outils d’aide à la prise de décision. Ainsi, l’ensemble des process sera numérisé permettant ainsi aux collectivités territoriales d’améliorer leurs prestations aux citoyens et de créer plus d’emplois et plus de richesse dans le cadre d’une interopérabilité entre l’ensemble des acteurs. D’importantes annonces ont été faites par Khalid Safir, wali directeur général des collectivités territoriales, lors de sa participation au Smart City Casablanca Symposium. «Un territoire intelligent est avant tout le fruit de l’intelligence collective de ses forces vives. Nous devons tous œuvrer pour construire des villes inclusives, résilientes, innovantes avec la puissance de la technologie au service de la qualité de vie de nos concitoyens», souligne dans ce sens Safir.

L’Opinion

Le Théâtre national Mohammed V rouvre bientôt ses portes.

Le Théâtre national Mohammed V de Rabat se prépare à rouvrir ses portes au grand public ainsi qu’aux artistes et opérateurs culturels nationaux et internationaux afin de leur permettre de renouer les liens établis depuis des décennies autour de la beauté des arts et de la création culturelle. Cette réouverture se fera sous le signe de la prudence et du respect des mesures sanitaires obligatoires car il est nécessaire de sauvegarder les acquis de cette longue année afin que la reprise s’inscrive dans la continuité, a annoncé le directeur du Théâtre National Mohammed V, Mohamed Benhsain. « Des retrouvailles sous le signe de l’émotion et de la solidarité dans l’attente d’une rentrée culturelle d’exception en septembre 2021 », écrit-il sur le site internet du Théâtre national Mohammed V.

Al Yaoum Al Maghribi

La DGSN enregistre une baisse de 11 pc des affaires liées aux violences faites aux femmes en 2020.

La Direction Générale de la Sureté Nationale (DGSN) a indiqué que ses services ont enregistré en 2020 une baisse de 11 pc des affaires liées à la violence faite aux femmes. Intervenant lors d’une journée de sensibilisation organisée sous le thème « les défis et enjeux de la prise en charge des femmes et des filles victimes de violence », le directeur de la Sécurité publique à la DGSN, Zaitouni Alhayel, a souligné que les services de la direction ont recensé 50.844 affaires concernant 47.033 victimes, dont 9 pc concernent des mineurs. Les services de la police ont traité 44.212 affaires, soit un taux de 94 pc d’affaires résolues, a rappelé Alhayel, ajoutant que 15.806 suspects ont été traduits en justice. La violence physique arrive en tête des actes de violences enregistrés avec 44 pc, suivie de la violence économique (26 pc), la violence psychologique (20 pc), la violence sexuelle (9 pc) et la violence commise par des moyens de la technologie moderne (1 pc), a-t-il précisé.

Al Massae

Un rapport recommande de financer le secteur de la santé avec de nouvelles taxes.

Le groupe de travail thématique chargé du système de santé à la Chambre des représentants a appelé à utiliser l’épargne de certaines Caisses, comme la CNSS et la CMR, dans le cadre du partenariat public-privé, pour investir dans le domaine de la santé. Il a également préconisé de créer un modèle pour financer la couverture sanitaire universelle sur la base d’un cofinancement et d’une répartition équitable des coûts (25 % pour les ménages, 25 % pour les collectivités territoriales et 50 % pour l’État). Et afin de diversifier les sources de financement du secteur de la santé et de faire face à la pénurie de ressources, le rapport a recommandé la création de taxes liées à la santé, qui seraient prélevées sur la consommation de cigarettes et d’alcool, à l’instar de ce qui est appliqué dans certains pays européens, qui affectent les produits de ces taxes à appuyer les budgets alloués au secteur de la santé.

Al Ahdath Al Maghribia

Benmoussa et les secrétaires généraux de partis: rechercher une feuille de route pour mettre en œuvre le nouveau modèle de développement.

L’élaboration d’un pacte national pour mettre en œuvre le contenu du rapport général sur le nouveau modèle de développement a été au centre d’une réunion entre les chefs des huit partis politiques représentés à la Chambre des représentants et Chakib Benmoussa, le président de la commission spéciale sur le nouveau modèle de développement. Benmoussa a répondu à l’invitation de ces partis afin de les écouter et connaître leurs conceptions sur les mécanismes permettant la mise en œuvre de ce rapport. Les secrétaires généraux des partis participant à cette réunion ont fait part de leur volonté de trouver un terrain politique commun qui encadrerait les visions et les perceptions de leurs partis de manière à élaborer un pacte national de développement fondé sur les principes et les résultats du rapport général sur le nouveau modèle de développement.