La revue de presse du 1er avril 2020

DR.

La plus haute juridiction juive du Maroc appelle au respect des mesures préventives contre le Coronavirus, Les exportateurs de textile-habillement ne connaissent pas la crise, Ouverture particulière de la session printanière du Parlement…Voici les principaux titres développés par la presse nationale de ce mercredi. 

Le Matin
Le Haut tribunal Rabbinique au Maroc appelle au respect du confinement

Le Haut tribunal Rabbinique du Royaume du Maroc a appelé la communauté juive mondiale à respecter les règles et les mesures préventives prises par chacun des pays dans lesquels elle se trouve en vue d’endiguer la propagation du coronavirus. « Faire preuve de sagesse en se soumettant aux décisions nationales prises face à cette pandémie mondiale est nécessaire et fondamental pour contenir la propagation du virus », souligne le Rabbin Yoshiyahu Yosef Pinto, président du haut tribunal Rabbinique, dans un communiqué. Le Rabbin Yoshiyahu Yosef Pinto juge indispensable de ne pas céder à la psychose, de faire preuve de civisme et de rester vigilant durant ces périodes de distanciation sociale et de confinement, estimant important de rester bienveillant envers autrui tout en respectant les règles du confinement, pour notre sécurité à tous. Il a également loué les Hautes Instructions Royales qui permettront de “mener à bien cette crise sanitaire sans précédent et de préserver le peuple marocain si cher”.

Laâyoune :La préfecture de police se mobilise pour la collecte de sang

Les agents de la préfecture de police de Laâyoune ont participé en grand nombre à une opération de collecte de sang lancée par la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN).sous le signe: «Restez chez vous, nous allons faire don de notre sang pourVous». Cette opération est une contribution de la DGSN aux efforts visant à pallier le manque qu’ enregistrent les centres de transfusion sanguine en cette matière vitale durant cette conjoncture marquée par la lutte contre le coronavirus.

L’Economiste
Textile-habillement: Bouffée d’oxygène pour les exportateurs

C’est une petite éclaircie, mais une éclaircie quand même pour les sous traitants de textile-habillement. Les entrepôts en France, deuxième marché extérieur du secteur, ont rouvert lundi 30 mars. Ce qui permettra aux marchandises entreposées chez les transporteurs au Maroc d’être expédiées. Il s’agit de commandes confirmées en janvier dernier dont la livraison était prévue en mars. En revanche, celles qui devaient être livrées en avril ne pourront pas être honorées dans les délais faute d’intrants. Les industriels placent leurs espoirs sur la saison automne-hiver dont les li livraisons ont été décalées à fin juillet au lieu de mai, habituellement. Par contre, les annulations des commandes pour la collection printemps-été 2020 pleuvent, les magasins étant fermés en France.

Parlement: dispositif exceptionnel pour la session du printemps

Le travail parlementaire doit continuer et c’est ce que vient de décider Habib El Malki. Le président de la Chambre des représentants a réuni en début de semaine, par vidéo-conférence, les membres du bureau de la Chambre pour officiellement trancher sur le sort de la session du printemps. Finalement, elle sera maintenue et convoquée le 10 de ce mois. L’ouverture se déroulera de la manière suivante: au perchoir, le président de la Chambre et un seul secrétaire de séance. Dans l’hémicycle, la présence se limitera au chef de groupe et 1 ou 2 autres membres. Il faudra compter entre 25 et 30 députés au lieu de 395, souligne une source proche du dossier. En outre, le règlement intérieur de la Chambre permet d’introduire une procédure de suspension de certains de ses articles comme notamment celui relatif à la lutte contre l’absentéisme.

Aujourd’hui le Maroc
OCP : Une résilience confirmée en 2019

Malgré la tendance baissière du marché, le Groupe OCP affiche une résilience en 2019. De bons résultats annuels et une rentabilité supérieure à la moyenne ont été enregistrés durant cet exercice et ce, en dépit d’une conjoncture moins favorable. Une solidité atteinte grâce à la flexibilité industrielle du groupe et son leadership en matière de capacités de production et sa maîtrise des coûts. Le Groupe annonce, ainsi, avoir réalisé une marge d’EBITDA (bénéfice avant intérêts, impôts, dépréciation et amortissement) de 28%, soit à un niveau largement supérieur à la moyenne du secteur située autour de 20%.

L’Opinion
Les finances extérieures du Maroc sous pression selon Fitch

Le Maroc a commencé par ressentir les effets de la crise planétaire du coronavirus sur des secteurs aussi vitaux que le tourisme, l’événementiel, le transport ou l’industrie, avant que la vague virale ne submerge l’ensemble du tissu économique national. Mais ce n’est pas fini, puisqu’une deuxième vague se profile. Elle concerne les finances extérieures du Royaume. «En raison du choc mondial de la pandémie COVID-19, les risques de dégradation du déficit des comptes courants et des finances extérieures du Maroc ont augmenté de manière significative», prévient en effet Fitch Rating dans une note concernant les conséquences du coronavirus sur l’économie marocaine, spécialement sur ses finances extérieures.

Al Massae
Confinement obligatoire : 12 MMDH pour soutenir les populations impactées

Le Fonds spécial dédié à la gestion du Coronavirus viendrait en aide à environ 4 millions de familles ayant subies les répercussions des mesures prises dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire. Selon les premières estimations, le comité de veille économique mobiliserait 12 milliards de dirhams (MMDH) pour soutenir les populations vulnérables après l’entrée en vigueur du confinement obligatoire. A noter que l’aide de subsistance est destinée exclusivement aux travailleurs de l’informel qui ont fait l’objet d’un arrêt temporaire de travail.

BAM : Hausse des réserves internationales nettes à 241,8 MMDH

Au 20 mars 2020, l’encours des réserves internationales nettes s’est établi à 241,8 milliards de dirhams (MMDH), en progression de 0,1% d’une semaine à l’autre et de 6,4% en glissement annuel, indique Bank Al-Maghrib (BAM). La banque centrale a injecté un montant de 95,1 milliards de dirhams sous forme d’avances à 7 jours sur appel d’offres, précise BAM dans son dernier bulletin des indicateurs hebdomadaires,. Tenant compte d’un montant de 2,3 milliards accordé dans le cadre du programme de soutien au financement de la TPME et d’un montant de 4,1 milliards servi sous forme de swap de change, le volume total des interventions est ressorti à 101,5 milliards de dirhams (MMDH).

Al Alam
Covid-19: le Maroc au stade 2

Le Maroc est actuellement dans la deuxième phase de la propagation de la pandémie du nouveau coronavirus, a indiqué Mohamed El Youbi, directeur de l’épidémiologie et de la lutte contre les maladies au ministère de la Santé. Ce stade est marqué par l’apparition de nombreux foyers de l’épidémie dans des milieux propices à la multiplication des contaminations, notamment le milieu familial ou encore dans les lieux de travail, a-t-il dit dans un entretien téléphonique. El Youbi n’a pas manqué de préciser que les résultats des tests du Covid-19 sont diffusés tout en respectant un délai de 24 heures entre deux analyses successives réalisées pour chaque cas suspect.